Vatican

«Il faut des médias qui aident à distinguer le bien du mal»

«Nous avons besoin de médias qui puissent aider les personnes, spécialement les jeunes, à distinguer le bien du mal», a déclaré le pape François le 1er février 2021. Il s’exprimait lors d’une audience privée avec une petite délégation de journalistes de l’agence de presse américaine Catholic News Service (CNS), à la maison Sainte-Marthe, au Vatican.

CNS, un organe de la Conférence épiscopale américaine, célèbre en 2021 ses 100 ans. Devant ses journalistes, le pontife argentin a insisté sur la nécessité, pour les médias, de «porter des jugements fondés sur une présentation claire et impartiale des faits».

«A une époque où les informations peuvent être facilement manipulées et où la désinformation est généralisée, vous cherchez à faire connaître la vérité», a salué le successeur de Pierre. Il a reconnu que CNS avait offert une «contribution inestimable» au monde anglophone, à travers ses informations sur la mission de l’Église.

«Que l’esprit de communion avec l’évêque de Rome, qui a toujours été une caractéristique du Catholic News Service, continue à guider votre engagement à servir la vérité avec humilité et responsabilité», a-t-il enfin écrit. (cath.ch/imedia/hl/rz)

Une délégation de journalistes de CNS a été reçue par le pape | © Vatican Media/CNS Photo
1 février 2021 | 16:58
par I.MEDIA
Fake news (16), information (3), Journalisme (29), Médias (101)
Partagez!