Suisse

Il manque deux chanoines au chapitre de la cathédrale de Coire

En temps ordinaire, faire partie du chapitre cathédral de Coire est une affaire essentiellement honorifique. Les 24 chanoines auront cependant un rôle déterminant à jouer en désignant celui qui succèdera à Mgr Vitus Huonder à la tête du diocèse de Suisse alémanique. Or deux sièges sont vacants au sein du chapitre depuis plusieurs mois.

Raphaël Rauch, kath.ch / traduction adaptation Maurice Page

Le chapitre cathédral de Coire a conservé un privilège devenu rare dans l’Eglise, celui d’élire d’évêque du diocèse parmi une liste de trois candidats adoubés par le Vatican. Les 24 chanoines portent donc une assez lourde responsabilité.

Or après de décès de Christoph Casetti, vicaire épiscopal, en février 2020, puis celui du chanoine Hans Willy Cantoni, en mai, deux sièges du chapitre cathédral sont vacants. Selon les statuts du chapitre, les sièges vacants doivent être repourvus dans un délai de trois mois. La charge de prévôt, c’est-à-dire de président du chapitre, est elle aussi vacante.

Les chanoines sont nommés par l’évêque après avoir entendu les propositions du chapitre. Selon kath.ch, le chapitre n’aurait cependant pour l’heure fait aucune proposition à l’administrateur apostolique Mgr Pierre Bürcher. Ce qui expliquerait la prolongation des délais. Au moment où l’élection du nouvel évêque semble se rapprocher, cette situation devient assez gênante.

Une élection qui se rapproche?

Selon une source de kath.ch, le nonce apostolique en Suisse Mgr Thomas Gullickson a en effet envoyé au Vatican sa liste de noms de candidats possibles à l’épiscopat. Mais on ignore le moment où Rome choisira ses trois favoris et les présentera au chapitre cathédral pour une élection. Les chanoines seront-ils 22 ou 24 pour l’élire? La question est ouverte.  (cath.ch/kath.ch/rr/mp)

Le chapitre de la cathédrale de Coire a gardé son privilège électoral
16 octobre 2020 | 13:13
par redaction
Partagez!