Inde: L'Eglise catholique demande la fin de la discrimination contre les dalits chrétiens

New Delhi, 20 février 2015 (Apic) L’Eglise catholique en Inde demande au gouvernement d’éliminer les discriminations légalisées envers les dalits chrétiens. Selon l’archevêque de Delhi, Mgr Anil Couto, il est temps d’introduire pour eux les dispositions dont bénéficient les dalits hindous.

«Il s’agit d’un cas évident d’injuste discrimination sur une base religieuse, qui ne peut exister dans une nation laïque», a-t-il fait remarquer dans une déclaration reprise par l’agence catholique Fides. L’archevêque se réfère à l’Ordre présidentiel de 1950 disposant des garanties spéciales dans le domaine de l’instruction, du travail et des services sociaux afin de promouvoir l’émancipation et le développement des dalits, réservant son champ d’application à ceux de religion hindoue.

Ainsi que l’a appris Fides, la requête a été réitérée par le cardinal George Alencherry, archevêque majeur de l’Eglise syro-malabare. Au cours des soixante dernières années, des groupes de chrétiens ont conduit une campagne afin de mettre fin à cette «discrimination d’Etat» mais jusqu’ici les gouvernements indiens n’ont adopté aucune mesure à ce propos.

Les dalits, des hors-castes

Les évêques indiens ont souvent milité pour l’accès aux droits et l’égale dignité pour les minorités religieuses. Selon la tradition hindoue, les dalits (appelés également «hors-castes» ou «intouchables») sont ceux qui «ne naquirent pas de Dieu» et qui se trouvent en dehors du système des castes, qui comprend quant à lui les brahmines, les guerriers, les marchands et les paysans. De nombreux dalits se convertissent au christianisme parce qu’ils retrouvent dans l’annonce de l’Evangile la dignité d’enfants de Dieu. Les dalits catholiques constituent plus de 60% de la communauté catholique indienne, laquelle compte au total 17 millions de membres. (apic/fides/bb)

20 février 2015 | 12:27
par Bernard Bovigny
Anil Couto (1), dalits (6), Inde (157)
Partagez!