Vatican

Instruction sur les paroisses: vers un débat Allemagne-Vatican

«Le président de la Conférence épiscopale allemande (DBK), Mgr Georg Bätzing, va (…) accepter l’offre de discussion transmise par le préfet de la Congrégation pour le clergé», ont annoncé les évêques allemands sur leur site, le 24 août 2020. Cette déclaration fait suite à l’invitation du cardinal Beniamino Stella de débattre de l’instruction sur les paroisses, critiquée par une partie de l’épiscopat allemand.

Le 20 juillet dernier, le Vatican publiait une instruction «Sur la conversion pastorale de la communauté paroissiale au service de la mission évangélisatrice de l’Église», un document proposant des solutions à la crise paroissiale mondiale. Face aux vives critiques de certains évêques allemands sur son contenu, le cardinal Stella avait confié, le 29 juillet dernier, qu’il serait heureux de les recevoir afin de «lever les doutes et la perplexité» concernant ce texte.

«Le président de la Conférence épiscopale allemande, Mgr Georg Bätzing, va (…) accepter l’offre de discussion transmise par le préfet de la Congrégation pour le Clergé», peut-on lire dans une note publiée par cet organe, le 24 août, après la réunion de son conseil permanent. Si les prélats allemands considèrent ce document comme «très pertinent pour le travail dans les paroisses», «certaines questions (…) nécessitent une discussion avec le Vatican», avancent-ils.

Levée de boucliers allemands

Etant donné que la DBK a entamé un chemin synodal pour réfléchir sur son avenir en décembre 2019, le débat sera mené en présence des responsables de cette voie synodale, demandent-ils. Selon eux, cette instruction ne «peut être que l’occasion et le début d’un échange afin qu’elle devienne une aide réelle pour les situations différenciées des églises locales».

Dans une lettre publiée le 22 juillet 2020 sur le site de son diocèse, Mgr Franz-Jozef Bode, évêque d’Osnabrück, au nord-ouest de l’Allemagne, avait à titre d’exemple exprimé sa déception suite à la publication de l’instruction, le Saint-Siège mettant selon lui en avant des normes «dépassées par la réalité», qui poussent à une «conversion au cléricalisme». Un avis partagé par le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising, pour qui le texte souligne le manque d’union entre Rome et les églises locales. «Il est assez étrange qu’un document arrive de Rome sans avoir jamais été discuté avec nous», avait-t-il remarqué lors d’une messe le 24 juillet 2020. (cath.ch/imedia/cg/rz)

Le cardinal Reinhard Marx a un regard critique sur l'instruction romaine sur les paroisses | © Metropolico.org/Flickr/CC BY-SA 2.0
25 août 2020 | 16:40
par I.MEDIA
Partagez!