La basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, abrite actuellement un musée (Photo: David Spender/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY 2.0</a>)
International
La basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, abrite actuellement un musée (Photo: David Spender/Flickr/CC BY 2.0)

Istanbul: Sainte-Sophie ne sera pas un lieu de culte musulman

14.09.2018 par Davide Pesenti

Sainte-Sophie, la célèbre basilique byzantine d’Istanbul demeurera un musée. La Cour Suprême de Turquie a rejeté, le 13 septembre 2018, une requête de l’Union turque des monuments historiques. La demande visait à transformer la basilique en une “maison de prière” pour les croyants musulmans. La décision survient après presque 15 ans d’interpellations réitérées.

La Cour Suprême turque a motivé sa décision en faisant référence à des erreurs de forme contenus dans le texte de l’instance. C’est ce qu’ont rapporté les médias turcs, relayé par l’Agence Fides.

La première demande visant à ouvrir la basilique byzantine de Sainte-Sophie aux rassemblements de prière musulmans remonte à 2004. La requête lancée alors au gouvernement par l’Union turque des monuments historiques n’avait pas reçu de réponse. L’année suivante, cette même Union a vue rejeté son recours par le Conseil d’Etat turc.

Requêtes portées par des milieux nationalistes

Depuis plusieurs années, au cours du mois de mai, des milliers de fidèles se rassemblent sur le vaste parvis situé hors du site pour célébrer l’anniversaire de la conquête musulmane de la ville en 1453. Ils militent, en outre, pour la réouverture de la basilique en tant que mosquée. Cet appel a reçu un écho favorable en 2013 auprès du vice-premier ministre turc de l’époque, Bülent Arinc. Et en 2014, ce fut l’imam saoudien Abdullah Basfar à guider la mobilisation de prière devant la basilique. L’initiative fut saluée par le Comité pour la conquête de Constantinople et appuyée par la Jeunesse anatolienne, deux mouvements proches des milieux islamiques nationalistes du pays.

La “Grande Eglise”

Construite au cours du IV siècle, et amplifiée au VI siècle sous l’empereur byzantin Justinien, la basilique de Sainte-Sophie est surnommée la Grande Eglise. Elle fut transformée en mosquée après la chute de Constantinople en 1453 par Mehmet II. En 1934, elle devient un musée, suite à l’initiative de Mustafa Kemal Atatürk, premier président et fondateur de la Turquie moderne. (cath.ch/fides/dp)


Visite du pape François à la basilique gréco-catholique ukrainienne Sainte-Sophie de Rome Capture d'écran

Le pape François prie à Sainte-Sophie de Rome pour que les armes se taisent en Ukraine

Que les angelots aient été influencés par le dieu gréco-romain Eros/Amor ne fait pratiquement aucun doute | © Grégory Roth

Les anges se mettent à nu au Musée d'art et d'histoire de Fribourg

Actualités ›