International

Jérusalem interdite à 1800 chrétiens palestiniens pour le dimanche de Pâques

Les 1’800 chrétiens palestiniens de la bande de Gaza n’ont pas été autorisés à se rendre dans la ville sainte de Jérusalem pour les cérémonies du dimanche de Pâques, a rapporté le 28 mars 2018 le site Vatican News.

Les 1’800 chrétiens palestiniens de la bande de Gaza souhaitant se rendre à Jérusalem pour Pâques n’ont pas reçu d’autorisation des autorités israéliennes. Une décision qui provoque colère et incompréhension des chrétiens gazaouis.

Les Israéliens disent craindre que les Palestiniens autorisés à se rendre en Israël ne prolongent illégalement leur séjour, comme cela s’est produit par le passé. À Noël dernier, 21 chrétiens qui étaient sortis avec des permis ne seraient pas retournés à Gaza, selon l’agence italienne Sir.

Pour le père Ibrahim Shomali, chancelier du patriarcat latin de Jérusalem, interrogé par Vatican News, les fidèles devraient pouvoir se rendre dans la Ville Sainte sans permis. «Chacun devrait avoir le droit de vivre et de travailler où il veut. Les droits de l’homme ne sont pas respectés ici» regrette-t-il. «Jérusalem est une mère qui aime tous ses enfants, sans distinction. C’est la mère de tous les chrétiens, de tous les musulmans et de tous les juifs», explique le père Ibrahim Shomali. Et d’insister: «Jérusalem est pour tous!» (cath.ch/vatnews/bh)

1800 chrétiens palestiniens ne pourront pas se rendre à Jérusalem pour le dimanche de Pâques. | Flickr/Dan/CC BY-SA 2.0
30 mars 2018 | 17:43
par Bernard Hallet
chrétiens (45), Gaza (21), Jérusalem (120), Palestine (74), Pâques (102)
Partagez!