L'exposition est abritée dans le couvent de la Flagellation, à Jérusalem (Photo:Father Maurer/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-ND 2.0</a>)
International
L'exposition est abritée dans le couvent de la Flagellation, à Jérusalem (Photo:Father Maurer/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

Jérusalem: Ouverture du Musée de Terre Sainte

13.03.2016 par Raphaël Zbinden

La première section du Musée de Terre Sainte, consacré à la présence chrétienne dans la région, ouvrira le 17 mars 2016, à Jérusalem. Le projet lie l’archéologie, l’histoire et le multimédia pour présenter aux touristes et aux pèlerins des objets exceptionnels, conservés par les frères franciscains de la Custodie pendant presque huit siècles.

Les franciscains de la Custodie de Terre Sainte, l’association pro Terra Sancta et le Studium Biblicum Franciscanum ont travaillé ensemble sur l’aménagement du premier musée au monde sur les racines du christianisme et la préservation des lieux saints.

Le musée, situé au cœur de Jérusalem, dans le couvent de la Flagellation, sera composé à terme de trois sections: multimédia, archéologique et historique. Ce sera une exposition permanente de découvertes archéologiques et d’objets d’une extraordinaire importance historico-artistique, conservés par les frères franciscains pendant les presque huit siècles durant lesquels ils ont gardé et étudié les lieux saints, rapporte le site de la Custodie. La première section ouverte sera celle du multimédia, appelée “Via Dolorosa”.

Favoriser les opportunités de rencontre

L’endroit est également destiné à être un centre culturel dynamique pour favoriser des opportunités de rencontre à travers la découverte de l’histoire de cette terre extraordinaire sur laquelle se trament, de façon mystérieuse et depuis des millénaires, les destins de nombreux peuples qui cohabitent dans les lieux sacrés des trois grandes religions monothéistes, assure la Custodie. Enfin, le Musée de Terre Sainte permettra aussi de soutenir le développement économique et culturel des communautés locales.

“Le Musée de Terre Sainte vise à retracer les racines du christianisme et de cette terre parce que ce pays a une histoire où la présence chrétienne est aussi évidente que celle juive et islamique, cependant elle a besoin d’être mise en valeur, de manière organique. Bien que les chrétiens continuent d’être une petite minorité, ils constituent toujours une présence très vive et riche du point de vue culturel, ce qui a aidé à tisser des liens non seulement avec la population locale mais aussi avec de nombreuses sociétés dans le monde”, souligne le custode de Terre Sainte, le Frère Pierbattista Pizzaballa. (cath.ch-apic/ag/rz)


Le cardinal Andrea di Montezemolo est décédé le 19 novembre 2017 (capture d'écran YouTube)

Mort du cardinal di Montezemolo, grand diplomate du Saint-Siège

146 œuvres ont été prêtées par les Musées du Vatican pour une exposition à Santiago (Chili) intitulée ‘Le mythe de Rome’ (© C.Cultural La Moneda)

Les Musées du Vatican exposent leurs œuvres au Chili

Actualités ›