Suisse

Josef Haselbach est le nouveau Provincial des capucins de Suisse

Les capucins de Suisse ont élu mi-juin 2019 Josef Haselbach nouveau Provincial. L’ancien responsable du monastère de Wil (SG) succède à Agostino del Pietro, qui retourne au Tessin.

Josef Haselbach, âgé de 68 ans, a de nombreuses années d’expérience dans l’aumônerie d’hôpital et de paroisse, dans l’éducation des adultes et dans la gestion de grands monastères capucins, indique la Province de Suisse dans un communiqué du 15 juin 2019. Le religieux, élu pour trois ans, a pris ses fonctions le 12 juin.

Josef Haselbach a dirigé le monastère capucin de Wil de 2007 à 2018. Il a ensuite passé une année sabbatique dans la communauté capucine de Zurich-Seebach. Il logera à titre provisoire dans le monastère de Wesemlin, à Lucerne, le siège de la Province des capucins de Suisse.

De nouvelles impulsions pour l’avenir

Lors du chapitre provincial qui s’est tenu du 9 au 14 juin à Morschach, dans le canton de Schwyz, les autres conseils provinciaux ont été élus. Ephrem Bucher est ainsi devenu vicaire provincial, Marcel Durrer représentant de la Suisse romande, et Niklaus Kuster et Adrian Müller représentants de la Suisse alémanique.

L’ordre des capucins en Suisse compte encore une centaine de membres. Les religieux de la famille franciscaine se sont déclarés particulièrement interpellés par la sécularisation de la société et le manque de vocations, notamment dans la jeunesse. «Les nouveaux dirigeants doivent faire face à ces défis et s’efforceront d’aller de l’avant avec de nouvelles impulsions,» écrivent les capucins.

Relations romands-alémaniques discutées

La coopération avec les Provinces de l’ordre en Inde a également été abordée, a souligné son porte-parole Willi Anderau. Des religieux indiens ont en effet été envoyés pour renforcer la pastorale, principalement en Suisse romande. Selon Willi Anderau, la question de l’apport de Frères d’autres pays que l’Inde en Suisse romande a fait l’objet d’une controverse. En Suisse alémanique, différentes expériences ont été réalisées avec des religieux étrangers.

Les relations entre les capucins de Suisse romande et de Suisse alémanique ont également été discutées. L’élection d’un représentant romand au poste de conseiller provincial a pour but de tenir compte des différences culturelles entre les deux régions linguistiques. (cath.ch/kath/sys/rz)

Josef Haselbach a été responsable du monastère de Wil (SG) | © Bruno Fäh
20 juin 2019 | 11:06
par Raphaël Zbinden
Partagez!