Suisse

Joseph Maria Bonnemain, nouvel évêque de Coire

Le pape François a nommé Joseph Maria Bonnemain, âgé de 72 ans, actuel délégué de l’administrateur apostolique et official du diocèse de Coire, comme nouvel évêque de Coire, communique le diocèse le 15 février 2021.

L’administrateur apostolique du diocèse de Coire, Mgr Peter Bürcher, félicite Joseph Maria Bonnemain pour sa nomination et lui souhaite la bénédiction de Dieu pour son futur ministère.

Joseph Bonnemain, âgé de 72 ans, est né à Barcelone le 26 juillet 1948. Il a obtenu son diplôme de fin d’études secondaires en 1967, puis a étudié la médecine à Zurich. En 1975, il est allé à Rome pour étudier la théologie et en 1978, le cardinal König de Vienne l’a ordonné prêtre de la prélature de l’Opus Dei.

Il a auparavant étudié la médecine à Zurich et exercé quelque temps la profession de médecin. Depuis ses études, il est membre de la prélature personnelle de l’Opus Dei. Il est depuis 1989 vicaire judiciaire (official) du diocèse et membre du Conseil épiscopal.

En 1980, il obtient son doctorat en droit canonique et rentre en Suisse. Bonnemain parle cinq langues: le catalan, l’espagnol, le français, l’allemand et l’italien. Médecin et théologien, Jospeh Bonnemain a renforcé la délégation du Saint-Siège à Genève auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de 1983 à 1991.

L’évêque de Coire, Mgr Vitus Huonder, l’a chargé en avril 2011 des relations avec les corporations ecclésiastiques et les cantons du diocèse, avec le titre de vicaire épiscopal.

Une messe à la cathédrale de Coire

Dans la soirée, Mgr Peter Bürcher, l’évêque auxiliaire Marian Eleganti et le nouvel évêque célébreront ensemble une Eucharistie à 18 heures dans la cathédrale de Coire aux intentions de tous les habitants du diocèse, en signe d’unité. Toutes les églises du diocèse peuvent participer en faisant sonner leurs cloches à 18 heures.

L’administrateur apostolique continuera à diriger le diocèse jusqu’à la consécration et l’investiture de Joseph M. Bonnemain, dont la date sera annoncée dès que possible.

Mgr Eleganti, évêque émérite

Dans le même temps, le diocèse annonce que le pape François a accepté la demande de l’évêque auxiliaire Marian Eleganti de bénéficier du statut d’émérite à partir du 4 décembre 2019 (»nunc pro tunc»).

Elle prend effet juridiquement à partir d’aujourd’hui. L’évêque auxiliaire Mgr Marian Eleganti avait demandé au pape François de prendre sa retraite. Le diocèse remercie l’évêque auxiliaire pour ses nombreuses années de précieux services. L’évêque auxiliaire Marian Eleganti a été sollicité comme évêque et pasteur ainsi que comme conférencier et maître de retraite pendant des années en Suisse et au-delà. Cela continuera dans les années à venir. (cath.ch/com/bh)

Le diocèse de Coire a publié un message de Joseph Maria Bonnemain, l’évêque nommé du diocèse que nous reproduisons ici intégralement.

L’inoculation de la fraternité et de l’espoir

Chers croyants en Christ, femmes et hommes du diocèse de Coire,

Dans son discours aux diplomates cette année, le pape François a notamment déclaré «La fraternité et l’espoir sont comme des médicaments dont le monde a besoin aujourd’hui, comme des vaccins». De tels vaccins ne peuvent être fabriqués qu’avec des forces unies.

Ces paroles du pape reflètent exactement ce qui m’émeut particulièrement maintenant, intérieurement, en raison de ma nomination. Nous subissons des tensions, des divisions, des polarisations. Nous le constatons également dans l’Église, également dans le diocèse de Coire.

Il y a des tensions, des divisions, des polarisations que nous – Dieu sait – ne pouvons vraiment pas nous permettre et qui nous empêchent de rechercher ensemble ces vaccins que nous désirons tous. Oui, les gens ont besoin de fraternité et d’espoir, surtout aujourd’hui. Et ils attendent – à juste titre – que l’Église soit un modèle ici et montre des voies de fraternité et d’espoir.

Ces dernières années, beaucoup de choses ont été dites, parlées, écrites – et même trop. Pour l’instant, jusqu’à ce que je sois installé dans mes fonctions, je ne veux pas m’exprimer – ce que mon cœur vient d’exprimer clairement auparavant. Je veux plutôt agir: il y a beaucoup à faire.

Je remercie tous ceux qui sont liés au diocèse de Coire. En même temps, permettez-moi de faire une demande à ce stade. Beaucoup de gens attendent depuis longtemps la nomination d’un nouvel évêque pour le diocèse de Coire.

Il est naturel que la nouvelle de la décision du Pape soit également médiatisée. Néanmoins, nous ne devons pas nous laisser distraire par elle. Nous ne devrions pas nous concentrer sur cette nomination. Les nouvelles importantes sont d’autres nouvelles. Les nouvelles importantes concernent les personnes qui souffrent de la pandémie, qui en ont été victimes et qui se trouvent dans une situation difficile à bien des égards.

Ces personnes doivent être notre priorité et doivent passer en premier. Une grande solidarité est nécessaire dans notre pays et en même temps avec le monde entier. Nous serons ainsi co-créateurs d’un avenir meilleur dans lequel la fraternité et l’espoir ne resteront pas de simples utopies.
Ces dernières années, on a beaucoup prié pour un nouvel évêque de Coire. Je remercie du fond du cœur tous ceux qui ont soutenu ces prières et je vous demande de ne pas vous arrêter maintenant avec votre soutien à la prière.

J’en aurai beaucoup plus besoin à l’avenir. Pour ma part, je vais aussi continuer à prier et prier plus intensément. Prier pour le bien de toutes les personnes – sans distinction – dans notre diocèse.

En remerciement et cordialement uni
Joseph M.
Coire, le 15 février 2021

Le pape François a nommé Joseph Maria Bonnemain évêque de Coire. Son ordination épiscopale aura lieu le 19 mars, à la saint Jospeh | © Diocèse de Coire
15 février 2021 | 11:32
par Bernard Hallet
Partagez!