Suisse

Journaliste réformé suspendu à cause des Multinationales responsables

Le Conseil de l’ Eglise protestante de Nidwald a bloqué la diffusion du numéro de novembre 2020 du magazine Kirchen-News et a suspendu son rédacteur en chef. Il lui reproche d’avoir intégré dans la publication des contenus politiques liés à l’initiative «pour des multinationales responsables».

Le débat sur l’initiative, soumise au peuple le 29 novembre 2020, produit une polarisation inattendue au sein des Eglises de Suisse. Chez les catholiques, un groupe de femmes se revendiquant croyantes et occupant d’importantes fonctions politiques et économiques a signé, début novembre, une lettre ouverte critiquant les Eglises pour leur «parti-pris» en faveur de l’initiative «pour des multinationales responsables». Le texte demande que les entreprises ayant leur siège en Suisse puissent être tenues de rendre des comptes devant les tribunaux du pays en rapport à d’éventuels dommages à l’environnement ou des violations des droits humains commis à l’étranger.

Pas de contenu politique

L’initiative provoque aussi des tensions dans l’Eglise évangélique réformée. Dans le canton de Nidwald, le journaliste Thomas Vaszary, rédacteur en chef du magazine de l’Eglise locale Kirchen-News en a fait les frais. Il a été suspendu par le Conseil de l’Églises réformée du canton de Suisse centrale pour avoir inclus des contenus liés à l’initiative et signé un éditorial à ce sujet, rapporte le quotidien Luzerner Zeitung ,le 9 novembre 2020.

La publication de l’édition de novembre de Kirchen-News, qui paraît 10 fois par an, a également été bloquée. Au lieu du bulletin, les abonnés ont reçu fin octobre une lettre du Conseil, expliquant qu’il avait été déterminé de façon claire qu’aucun article à contenu politique ne serait publié. Selon les membres du Conseil, Thomas Vaszary avait outrepassé ces directives et s’était obstiné à vouloir publier l’édition controversée. Il lui est également reproché de ne pas avoir consulté préalablement l’instance de l’Eglise réformée, qui finance la publication.

Quelle indépendance?

Le journaliste mis à pied a dit regretter «la censure» exercée par le Conseil de l’Eglise, dans un geste qui violerait le statut d’indépendance de la rédaction. Thomas Vaszary affirme en outre que le Conseil avait connaissance depuis le printemps dernier du contenu de Kirchen-News.

Wolfgang Gaede, président du Conseil de l’Eglise nidwaldienne, a justifié son action par l’existence, dans l’Eglise d’opinion différentes. «Les personnes ne doivent pas se sentir mises sous tutelle par des contributions de plus en plus politiques», a-t-il déclaré.  Pour lui il y a une grande différence entre une publication commerciale privée et celle du Kirchen News financés par l’impôt ecclésiastique..

Wolfgang Gaede a toutefois laissé entendre que le Conseil avait la volonté de trouver un règlement à l’amiable avec la rédaction de Kirchen-News. (cath.ch/lz/rz)

La paroisse réformée de Stans, dans le canton de Nidwald | DR
10 novembre 2020 | 15:58
par Raphaël Zbinden
Partagez!