Vatican

Journée missionnaire mondiale: servir Dieu sans réserve, dit François

Sommes-nous prêts à répondre «sans réserve» à «la volonté de Dieu?», a demandé le pape François le 31 mai 2020. L’évêque de Rome s’est exprimé à l’occasion de la 94e Journée mondiale missionnaire ayant pour thème ›Me voici, envoie-moi’ (Is, 6, 8).

En cette année marquée par la pandémie, les hommes ont été «pris au dépourvu par une tempête inattendue et furieuse», a observé le pape, dans un message relayé par le Bureau de presse du Saint-Siège. Malgré ces difficultés, chacun demeure habité «par un profond désir de vie et de libération du mal». Cet appel à sortir de soi-même, à devenir missionnaire, permet de passer «du moi peureux» au «moi retrouvé et renouvelé par le don de soi».

«La mission est une réponse, libre et consciente, à l’appel de Dieu», a résumé le pontife. Elle nécessite cependant de vivre «une relation personnelle d’amour avec Jésus vivant dans son Église» et suppose d’accueillir son Esprit. Les chrétiens sont donc invités à se demander : sommes-nous prêts à répondre «sans réserve au service de la volonté de Dieu?»

Le don gratuit de la vie invite au don de soi

Une telle disponibilité est loin d’être abstraite et se vit dans le quotidien, a-t-il ajouté. La réponse de chacun pourra ensuite se concrétiser «soit à travers la voie du mariage, soit à travers celle de la virginité consacrée ou du sacerdoce ordonné».

Tous les hommes, parce que Fils et Filles de Dieu, sont appelés à répondre à cette vocation de missionnaire. Le fait d’avoir reçu gratuitement la vie invite d’ailleurs à «entrer dans la dynamique du don de soi», a poursuivi le pape. «La vie humaine naît de l’amour de Dieu, grandit dans l’amour et tend vers l’amour», a-t-il rappelé. «Personne n’est exclu de l’amour de Dieu».

Comprendre ce que Dieu est en train de nous dire en ce temps de pandémie constitue aussi «un défi pour la mission de l’Église», a souligné François. Loin d’augmenter la méfiance et l’indifférence, la distance physique vécue durant ce temps de confinement doit soit selon lui rendre les chrétiens plus attentifs à leur façon d’entretenir leurs relations avec les autres.

Célébrer la Journée missionnaire mondiale signifie aussi réaffirmer comment la prière, la réflexion et l’aide matérielle sont une opportunité permettant de participer activement à la mission de Jésus dans son Église, a conclu le pontife. (cath.ch/imedia/cg/gr)

Le pape François lors de l'audience générale du mercredi | © Vatican Media
1 juin 2020 | 14:05
par I.MEDIA
Partagez!