Vatican

La Journée mondiale des communications sociales 2018 dédiée à la lutte contre les 'fake news'

Le thème de la 52e Journée mondiale des communications sociales a été rendu public le 29 septembre 2017 par le Saint-Siège: lutter contre les ‘fake news’ qui polarisent l’opinion. Le «journalisme de paix» doit se référer à l’Evangile: «la Vérité vous rendra libres» (Jn, 8, 32).

Selon le communiqué du Saint-Siège, les ‘fake news’, ou fausses informations circulant sur les réseaux sociaux, «contribuent à générer et à alimenter une forte polarisation des opinions». Il s’agit d’une «distorsion» des faits, souvent instrumentalisée, avec des répercussions possibles sur les comportements individuels et collectifs.

Le message du pape proposera ainsi une réflexion sur les causes, la logique et les conséquences de cette désinformation dans les médias. L’objectif est d’aider à la promotion d’un journalisme professionnel, qui cherche la vérité et la compréhension entre les personnes, et constitue ainsi un «journalisme de paix».

Saint François de Sales et l’archange Gabriel

Ce message pontifical pour les communications est d’ordinaire rendu public le 24 janvier, fête du saint patron des journalistes et ancien évêque de Genève, François de Sales (1567-1622). Cette année, le thème a donc été dévoilé en avant-première pour la fête de l’archange Gabriel, saint patron des transmetteurs.

La Journée mondiale des communications sociales a lieu chaque année le dimanche qui précède la Pentecôte, le 13 mai 2018 pour la prochaine édition. Elle a été promue par le décret Inter Mirifica du concile Vatican II sur les médias de masse. (cath.ch/imedia/ap)

Le «journalisme de paix» cherche la vérité et la compréhension entre les personnes, en luttant contre les 'fake news'.
29 septembre 2017 | 14:51
par Grégory Roth
Partagez!