Suisse

Jura pastoral et Sion: messes sans ou avec certificat covid

Avec l’entrée en vigueur, le 13 septembre 2021, de l’obligation du certificat-covid pour les rassemblements,  les responsables du Jura pastoral ont précisé les modalités d’application. Deux options sont possibles: les messes sans certificat, limitées à 50 personnes, et les célébrations avec certificat sans limitation de nombre.  

Jean-Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral, a présenté le 16 septembre les variantes possibles pour les célébrations religieuses. «Après 18 mois de restrictions et de limitation des libertés en raison de la pandémie, les tensions augmentent, même sur le parvis des églises», admet-il.

Deux variantes sont désormais possibles: les célébrations religieuses sont accessibles à tous sans obligation de certificat Covid, mais le nombre maximum de participants à l’intérieur est alors limité à 50 personnes, célébrants compris. De plus l’église ne peut être occupée à plus de deux tiers de sa capacité. L’obligation de porter un masque, la désinfection, le maintien des distances et la collecte des données personnelles demeurent. (selon la situation qui prévalait au printemps 2021, NDLR)

Il est aussi possible d’organiser des célébrations religieuses sans masque ni autres restrictions dont l’accès est alors limité aux personnes disposant d’un certificat-covid. L’avantage de cette variante est qu’elle  n’impose pas une limitation du nombre de participants ni aucune restriction sanitaire, si ce n’est bien sûr le contrôle du certificat Covid à l’entrée. Dès le 18 septembre,  des messes dominicales avec certificat Covid, seront ainsi  célébrées dans la Vallée de Delémont, en Ajoie et aux Franches-Montagnes.

Pour Jean Jacques Theurillat, «l’Eglise catholique a toujours lutté contre les limitations que l’Etat souhaitait mettre à la liberté religieuse et à la liberté de culte. Imposer le certificat Covid à toutes les célébrations religieuses serait une limitation à la liberté de culte trop grande. Les célébrations avec certificat ne peuvent être qu’une partie de la réponse, à côté du maintien des célébrations accessibles à tous sans obligation de certificat qui restent l’option de base.»

Pour les funérailles, les mariages et les baptêmes

Pour les autres célébrations religieuses, Jean-Jacques Theurillat préconise la prudence et, si possible, l’anticipation: «Un décès est pour la famille et les proches une source de stress. Nous ne voulons pas rajouter des tensions à une situation déjà douloureuse, c’est pourquoi les funérailles sont célébrées sans certificat et avec la limitation à 50 personnes. Pour des célébrations particulières, prévues à l’avance, et qui rassemblent un cercle restreint de personnes, comme les baptêmes ou les mariages religieux, la situation doit être discutée et adaptée avec les personnes concernées».

Le diocèse de Sion privilégie les célébrations avec certificat covid

Pour le diocèse de Sion, le vicaire général Pierre-Yves Maillard, a également précisé les directives qui concernent directement les Eglises. Elles sont globalement les mêmes que dans les autres cantons de Suisse romande.

Le diocèse de Sion invite les paroisses à privilégier l’option des célébrations avec le certificat-covid. Comme l’a communiqué la Conférence des évêques suisses, les Eglises nationales soutiennent cette extension du certificat, y reconnaissant une incitation légitime à la vaccination et un moyen supportable d’éviter de nouvelles fermetures. Cette extension permet aussi de supprimer la contrainte du port du masque pour les manifestations où le certificat est obligatoire, également pour les chanteurs, relève Pierre-Yves Maillard.

D’un point pastoral, le diocèse de Sion demande toutefois aux paroisses de conserver des célébrations «sans certificat COVID» et donc limitées à 50 personnes avec port du masque obligatoire, respect des distances et collecte des données, afin de ne pas exclure les personnes qui n’ont pas actuellement un certificat COVID.

Pour les célébrations avec passe sanitaire, la vérification des certificats COVID incombe aux paroisses et communautés. Une personne disposant sur son smartphone de l’application « COVID Certificate Check », téléchargeable gratuitement, vérifiera les QR codes présentés (sur smartphone ou en version papier) et les comparera avec les données figurant sur la pièce d’identité, qui devra aussi être chaque fois présentée. (cath.ch/com/mp)

Même avec le distance de 1,5m, le masque est obligatoire durant la messe | © Bernard Hallet
17 septembre 2021 | 10:52
par Maurice Page
certificat covid (3), Covid-19 (263), Messe (222)
Partagez!