Le pape condamne le trafic d'armes (Photo d'illustration: IDF/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC 2.0</a>)
Suisse
Le pape condamne le trafic d'armes (Photo d'illustration: IDF/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Justice et Paix dit non à l'exportation d'armes vers les pays en guerre

20.06.2018 par Maurice Page

La Commission Justice et Paix (J+P) de la Conférence des évêques suisses a vivement dénoncé, le 20 juin 2018, la décision du Conseil fédéral d’assouplir les règles pour l’exportation de matériel militaire vers les pays en guerre.

Le Conseil fédéral a décidé qu’à l’avenir, le matériel militaire pourra également être exporté dans des pays en guerre. Pour le président de Justice et Paix Thomas Wallimann-Sasaki, ce choix du gouvernement fait fi de toute attention aux droits humains et ignore les conséquences des conflits armés pour privilégier exclusivement des considérations économiques.

En automne 2017, Justice et Paix avait déjà rappelé au Conseil fédéral que “livrer des armes à des pays en conflit et des régions en proie à des guerres civiles ne rend pas le monde plus sûr ni plus pacifique”.

La Suisse perd toute crédibilité

La récente décision du gouvernement fait sonner creux le rappel constant, notamment de la part du Conseil fédéral et y compris au plan international, de la tradition humanitaire et des valeurs chrétiennes de la Suisse. Le Conseil fédéral a montré qu’à ses yeux, les intérêts économiques nationaux comptent plus que la sécurité des personnes prises dans les zones de conflit, déplore Justice et Paix. Par sa décision, le gouvernement confirme de manière inquiétante ce que le pape François a dit dans Evangelii gaudium sur “l’économie qui tue”

En 2012 encore, la Suisse s’était encore engagée clairement pour des contrôles plus sévères des exportations d’armes. “Aujourd’hui, l’un des plus riches pays au monde n’est plus capable d’envisager d’autres manières de fortifier son économie que d’étendre les exportations militaires aux régions en guerre,” conclut J+P (cath.ch/com/mp)


Le droit suisse aura-t-il le tout dernier mot? (Pixabay.com)

"Juges étrangers": Justice et Paix recommande le non

La justice lucernoise a également sanctionné le catéchiste pour possession illégale d'armes (Photo:Pixabay.com)

Lucerne: un catéchiste condamné pour pornographie infantile

Actualités ›