L'économiste et théologien Karl-Anton Wohlwend est directeur de Migratio jusqu'à fin 2020 | © CES
Suisse
L'économiste et théologien Karl-Anton Wohlwend est directeur de Migratio jusqu'à fin 2020 | © CES

Karl-Anton Wohlwend, nouveau directeur national ad interim de Migratio

30.04.2019 par Grégory Roth

Karl-Anton Wohlwend a été nommé directeur national ad interim de Migratio, par la Conférence des évêques suisses (CES). Dès le 1er mai 2019, le ressortissant liechtensteinois entamera sa nouvelle fonction, limitée pour le moment à fin 2020.

C’est afin de porter le projet en cours “Concept global de la pastorale des migrants en Suisse”, que Karl-Anton Wohlwend a été nommé ad interim. La CES se réjouit d’avoir trouvé en lui une personne expérimentée et motivée pour diriger cet important service et elle espère mener à terme ce projet, qui vise à restructurer le domaine de la pastorale des migrants.

Karl-Anton Wohlwend succède à Patrick Renz, qui avait été nommé directeur national de Migratio en septembre 2017. Au moment où la CES avait décidé – lors de sa 316e assemblée ordinaire de juin 2017 – de renforcer la pastorale migratoire.

Finance, santé et pastorale

Né en 1968, Karl-Anton Wohlwend est économiste et théologien. Il a travaillé d’abord comme enseignant de religion, assistant pastoral et aumônier des jeunes. Par la suite, il a assumé des responsabilités au sein du monde de la santé, notamment dans les domaines des finances et de la gestion. Il a été vice-directeur et CFO (directeur financier) de l’hôpital municipal de Zurich (Triemli) et a dirigé les services sociaux à Schaan (FL – principauté du Liechtenstein). A la tête de Migratio, le liechtensteinois se réjouit “des nouveaux défis, de la collaboration et des rencontres en perspective avec ceux et celles qui s’activent et animent la pastorale des migrants”.

Migratio est le bureau de la Conférence des évêques suisse pour la pastorale des migrants et les gens du voyage. Il traite des besoins pastoraux, culturels et sociaux des migrants  et de leurs familles vivant en Suisse ainsi que des gens du voyage. Migratio travaille sur mandat de la CES en tant qu’organe de conseils et exécutif dans toutes les questions liées aux migrants. (cath.ch/com/gr)


49 demandes d'indemnisation ont été déposées en 2018 | © Pixabay

En 2018, l'Eglise suisse a versé près de 700'000 francs aux victimes d'abus sexuels

Les évêques suisses ont demandé pardon pour les abus sexuels le 5 décembre 2016 la basilique de Notre-Dame de Valère | © Maurice Page

Crise dans l'Eglise: les évêques suisses veulent écouter les fidèles

Actualités ›