Le Grand-Saint-Bernard dans les Alpes valaisannes | © François Perraudin/Éditions Agora
Suisse

La 26e édition du Calendrier des religions prend de l'altitude

La 26e édition du Calendrier des religions (2021 – 2022) prend de la hauteur en développant la thématique de la montagne et du sacré.

«Parfois, c’est au commencement d’une religion que se rattachent ces hauteurs, à l’image de la révélation divine faite à Moïse sur le mont Sinaï, ou à Muhammad sur le mont Hirâ», expliquent les Editions Agora, basées à Lausanne, qui proposent chaque année le Calendrier des religions.

Après avoir évoqué les liens entre les fleuves et le sacré dans sa précédente édition, le calendrier prend de l’altitude en articulant le sacré et la montagne. Un itinéraire de 16 mois (de septembre 2021 à décembre 2022) permet de découvrir autant de lieux qui relient l’humain et le divin.

Le calendrier s’est arrêté notamment à l’hospice du Grand-Saint-Bernard, au Machu Picchu (Pérou), au Mont Fuji (Japon), ou encore sur le mont Uluru en Australie, haut lieu de la mythologie des Aborigènes Anangu.

Chaque mois s’articule sur une double page comprenant une photo, ainsi que la mention des principales fêtes des différentes traditions et familles religieuses: hindoue et bouddhique, jaïne et sikhe, tao et shintô, zoroastrienne, juive, chrétienne, musulmane, alévie, bektachie et baha’ie, sans oublier les religions de l’Antiquité, les traditions ethniques, les nouvelles spiritualités et la société civile. (cath.ch/com/bh)

Calendrier des religions – Ed. Agora – 15.– fr

Le Grand-Saint-Bernard dans les Alpes valaisannes | © François Perraudin/Éditions Agora
12 novembre 2021 | 10:11
par Bernard Hallet
Partagez!