Suisse

La faune sauvage dévoilée au Grand-Saint-Bernard

Le musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard a ouvert son exposition estivale le 13 juin 2020. «Présence sauvage» présente le travail qu’a réalisé le photographe et naturaliste Alexandre Scheurer sur la faune sauvage dans le Pays du Saint-Bernard.

La progression du chamois dans la neige profonde, le lagopède dont le plumage se confond avec la végétation, la course du lièvre dans la pente, le vol de l’aigle, le bond du bouquetin, la marmotte sur la roche ensoleillée, autant de sujets représentant la faune sauvage du Pays du Saint-Bernard. A ces photos, d’animaux emblématiques, Alexandre Scheurer y ajoutent celles d’espèces moins spectaculaires, mais essentielles dans l’écosystème alpin: les insectes, les amphibiens et les reptiles.

L’exposition montre aux visiteurs ce qu’ils peinent à voir par eux-mêmes dans la nature. Le Pays du Saint-Bernard, qui comprend le val d’Entremont, le val Ferret et le col du Grand-Saint-Bernard, fait partie des territoires de prédilection du photographe naturaliste qui passe le plus clair de son temps à observer la faune sauvage.

Des chanoines naturalistes

Quelques pièces d’archives rappellent par ailleurs l’importance des études scientifiques réalisées par les chanoines naturalistes entre le 18e et le 20e siècle. Le rôle précurseur du chanoine Murith est à nouveau mis en avant, ainsi que les travaux des chanoines Nestor Cerutti et Emile Favre, qui se sont respectivement illustrés avec leurs recherches sur les oiseaux et les insectes.

En lien avec l’exposition, la communauté de l’hospice du Grand-Saint-Bernard organisera une table ronde le 5 septembre prochain en présence d’Alexandre Sheurer, de Jean-Michel Girard, prévôt de la Congrégation du Grand-Saint-Bernard et de Narcisse Seppey, ancien chef du Service cantonal valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune. (cath.ch/com/bh)

«Présence sauvage»: du 13 juin au 4 octobre 2020, de 10h à 18h, musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard

Alexandre Scheurer passe beaucoup de temps à observer la faune sauvage | © Alexandre Scheurer
14 juin 2020 | 14:43
par Bernard Hallet
Partagez!