Marco Roth succède à Marie-Thérèse Fleury à la tête de la Fédération des Céciliennes du Jura | © Pascal Tissier
Suisse

La Fédération des Céciliennes du Jura a un nouveau président

Après un intervalle de trente mois, quelques dizaines de délégués des sociétés Sainte-Cécile de tout le Jura pastoral ont assisté à une assemblée générale extraordinaire de la Fédération des Céciliennes du Jura (FCJ) à Courtemelon, le 3 octobre 2021. Marco Roth a été élu à la tête de la FCJ où il succède à Marie-Thérèse Fleury qui y a effectué deux mandats de quatre ans.

Par Pascal Tissier/SCJP

Après un report de la 145e assemblée générale, prévue puis annulée les 15 mars 2020 et 7 mars 2021 en raison du covid, les délégués des 49 sociétés Sainte-Cécile de tout le Jura pastoral ont été invités, avec leur Pass sanitaire, à assister à une assemblée générale, présidée par Marie-Thérèse Fleury.

Des chiffres et des… chiffres

Dans son rapport annuel, Marie-Thérèse Fleury évoque une période très dure pour la majorité des chanteurs. «Depuis des mois, les chorales n’ont plus la possibilité de chanter dans les célébrations. Beaucoup de sociétés ont même suspendu leurs répétitions». Pour son ultime intervention, la présidente de la Fédération a prôné une fois encore les regroupements: «Réunissez-vous! Il y a longtemps que je vous recommande de fusionner avec vos voisins!»

En 2019, la Fédération des Céciliennes du Jura (FCJ) déchantait déjà en passant sous les barres symboliques des 1’000 membres (966) et des 50 sociétés. Pour 2021, difficile de chiffrer les effectifs encore en activité: «Les cotisations n’ayant pas été perçues cette année, seules les données 2020 sont connues. Ces dernières font état de 49 sociétés et 872 membres (-94)», regrette Marie Lopinat, la secrétaire de la FCJ. Il y avait encore 1’246 choristes répartis dans 57 chorales en 2010.

Les délégués se sont retrouvés pour cette Assemblée générale extraordinaire | © Pascal Tissier

A l’heure des comptes, Isabelle Voyame, a le sourire: les exercices 2019 et 2020 affichent des bénéfices et après la validation des sociétés vérificatrices, les deux exercices soumis par la caissière seront approuvés par acclamation.

Un président et une aumônière

«Après deux mandats de quatre ans, avec plus d’une année ›de rab’ en raison de la pandémie, il est temps pour moi de passer la main». C’est ainsi que Marie-Thérèse Fleury ouvre le point de l’ordre du jour qui concerne sa succession: «J’ai le plaisir de vous annoncer que Marco Roth s’est proposé pour reprendre la présidence de la FCJ». Et c’est par un tonnerre d’applaudissements que l’homme de foi, président de la paroisse de Moutier quatorze ans durant, a été élu à la tête de la Fédération des Céciliennes du Jura.

Dans l’évocation de ses nombreuses activités, Marco Roth, 72 ans, a rappelé qu’il a toujours été impliqué dans la chorale prévôtoise et que c’est lui qui avait organisé, en juin 2007, la grande fête des Céciliennes qui avait rassemblé plus d’un millier de chanteurs à Moutier. «Je suis arrivé à la conclusion que le moment était venu pour moi d’accepter et de relever un nouveau défi. Car il y a un temps pour tout sous les cieux. Comme un temps pour se taire et un temps pour chanter». (cath.ch/pt/bh)

Marco Roth succède à Marie-Thérèse Fleury à la tête de la Fédération des Céciliennes du Jura | © Pascal Tissier
6 octobre 2021 | 11:48
par Rédaction
Partagez!