Suisse

La FEPS devient l’Eglise évangélique réformée de Suisse

Avec l’entrée en vigueur de sa nouvelle constitution, le 1er janvier 2020, la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) est devenue l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS). Dans ce sillage, les Eglises protestantes souhaitent intensifier leurs échanges.

«Le protestantisme suisse parle aujourd’hui d’une voix commune et forte», assure l’EERS dans un communiqué du 9 janvier 2020. Après avoir été regroupées en fédération durant un siècle au sein de la FEPS, les Églises membres ont décidé de poursuivre leur chemin en tant que communion d’Églises. L’EERS rappelle que son mandat est clair: proclamer l’Évangile de Jésus-Christ en paroles et en actes. «La communauté plutôt que la centralisation, voilà ce dont nous avons besoin pour mettre en œuvre le mandat de l’EERS, résume Gottfried Locher, président de la nouvelle communion d’Eglises et ancien président du Conseil de la FEPS. A l’avenir, les échanges entre nos Églises gagneront encore en importance». Gottfried Locher assure qu’il n’y aura pas de centralisation. «L’EERS est une communion d’Églises et non une super-Église. L’Église réformée est l’Église depuis le bas», affirme le pasteur bernois.

Nouveau logo et nouveau site internet

Le changement de nom s’accompagne d’un changement d’apparence. L’EERS est désormais représentée par un nouveau logo, une «croix en lumière» au rouge vivant. «À l’heure où les distinctions confessionnelles s’estompent dans la vie publique, ce logo original en forme de croix a force de lien. Il est le symbole qui rassemble les chrétiens partout dans le monde, souligne l’EERS. Le centre ouvert de cette ‘croix en lumière’ incarne à la fois le cœur et le mystère de la foi qui unit tous les chrétiens. Dans une société où les religions sont plurielles, rechercher les points communs plutôt que les démarcations vaut aussi pour l’EERS».

Un nouveau site internet présente l’organisation de l’EERS, des actualités et des informations sur la thématique «Foi et vie». Il contient aussi des pages consacrées à des sujets tels que la théologie et l’éthique, la migration, la politique ou encore l’œcuménisme. Le site présente aussi les Églises membres et affiche sur son mur des médias sociaux des posts récents provenant de divers canaux. (cath.ch/com/rz)

Le pasteur Gottfried Locher, président de l'Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS) | © Maurice Page
9 janvier 2020 | 16:33
par Raphaël Zbinden
EERS (1), FEPS (119), Protestants (15)
Partagez!