Suisse

La Garde suisse pour la première fois à la Fête des Vignerons

Le 1er août 2019, un détachement de la Garde suisse pontificale défilera dans les rues de Vevey, dans le cadre de la Fête des Vignerons. «L’armée du pape» participe pour la première fois à la manifestation traditionnelle. L’occasion pour le corps militaire d’affirmer son sentiment patriotique et de se faire connaître, explique Loïc Rossier, coordinateur de l’événement.

«La tâche a été ardue de rassembler près de 60 anciens gardes en période estivale, en l’espace de quelques mois», confie à cath.ch Loïc Rossier. «Cela démontre bien l’enthousiasme des participants, ainsi que leur sens de la fidélité et de l’honneur», des vertus depuis toujours associées à la Garde. Le Valaisan d’origine est chargé de faire le pont entre la Fête des Vignerons et la Garde pontificale pour l’organisation des manifestations. Le jour de la Fête nationale, une soixantaine d’anciens gardes pontificaux défileront à deux reprises, le matin et le soir, dans les rues de Vevey. Ils seront accompagnés de leur fanfare, qui donnera également des concerts.

Une institution jeune

Loïc Rossier explique qu’il n’aurait pas été possible de détacher une cinquantaine de gardes actifs à Rome, car ils ne sont qu’un peu plus d’une centaine, au total, pour assurer la sécurité du pape. Il s’est donc tourné vers des personnes ayant terminé leur service. Des participants jeunes ont été sélectionnés afin de refléter au mieux la réalité de la Garde pontificale, composée de catholiques suisses entre 20 et 30 ans, en majorité.

La troupe des Cent-Suisses marchera en commun avec les gardes suisses | © Bernard Litzler

Les organisateurs de la Fête des Vignerons, qui se déroule tous les 25 ans à Vevey, ont décidé d’inviter pour la première fois en 2019 le corps d’armée du Vatican. «La Garde a été invitée principalement en raison de sa portée traditionnelle, patriotique, solennelle et rassembleuse», explique à kath.ch Léon Jeanloz, porte-parole de la Fête des Vignerons.

Le recrutement en ligne de mire

Loïc Rossier confirme le souci de la Garde de démontrer son attachement patriotique. Il souligne aussi la volonté de se faire connaître de la population suisse et de susciter des vocations. A cet effet, deux stands de promotion du corps d’armée seront accessibles dans le cadre de la Fête. L’un sera tenu par la Garde proprement dite et l’autre par les fondations qui la soutiennent. Ce deuxième stand présentera notamment le projet d’agrandissement de la caserne et récoltera des fonds destinés à le mener à bien. «Le recrutement est à l’heure actuel d’autant plus important que les effectifs de la Garde vont prochainement passer de 110 à 135», relève Loïc Rossier.

L’importance de la tradition

Pour le défilé prévu dans la soirée, la marche sera réalisée en commun avec les Cent-Suisses. Il s’agit d’une troupe folklorique traditionnelle de la Fête des Vignerons. Les Cent-Suisses composaient à l’origine une compagnie d’infanterie d’élite de mercenaires suisses au service du roi de France, entre 1471 et 1830. Depuis 1819, la Fête des Vignerons en fait mémoire en intégrant à chaque édition les figurants costumés. La troupe de représentation célèbre donc son bicentenaire. Le défilé commun entend ainsi «rendre hommage au mercenariat suisse», dont la Garde pontificale est le dernier reliquat en activité.

A noter que le spectacle des Cent-Suisses dans l’arène de la Fête des Vignerons inclura pour la première fois des femmes, même si aucune ne fait partie de la troupe «historique». Un groupe de «Cent-Suissesses» a été créé spécialement pour l’édition 2019. Une «modernisation» qui pourrait également toucher la Garde Suisse? Loïc Rossier affirme que la question n’est pas à l’ordre du jour à Rome. «La Garde est un corps d’armée dans lequel la tradition a une place centrale», relève-t-il. Malgré cet attachement vieux de plus de cinq siècles, la démonstration du 1er août veut également montrer que sous un uniforme qui date de la Renaissance, se trouvent des jeunes Suisses modernes et bien formés, souligne Loïc Rossier. (cath.ch/rz)

La Garde suisse participe pour la première fois à la Fête des Vignerons | © Oliver Sittel
30 juillet 2019 | 17:00
par Raphaël Zbinden
Partagez!