Vatican

La moitié des nouveaux cardinaux sont issus d'ordres missionnaires

Plus de la moitié des treize nouveaux cardinaux que le pape François créera le 5 octobre 2019 sont issus d’ordres missionnaires. Plusieurs d’entre eux se sont présentés à la presse le 3 octobre, à Rome. La plupart ont été surpris de leur nomination.

La surprise a été grande pour Mgr Eugenio Dal Corso, missionnaire italien en Angola. Les gens de sa paroisse, a-t-il raconté, ont pleuré à cette annonce craignant que cela signifiait également son départ. L’Italien les a rassurés sur son intention de continuer son ministère de «prêtre missionnaire» après le consistoire.

Mgr Michael Louis Fitzgerald, ancien président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et ancien nonce en Egypte, a lui aussi partagé son étonnement.

Pour Mgr Cristobal Lopez Romero, archevêque de Rabat, au Maroc, depuis 2017, recevoir la barrette cardinalice est une responsabilité très grande car elle appelle à penser à l’Eglise «universelle». Pour lui, sa nomination constitue un encouragement pour les communautés catholiques d’Afrique du Nord. Le pape veut rendre visibles des communautés chrétiennes qui étaient presque invisibles.

La surprise était moindre pour Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot. Pour le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, cette nouvelle mission est un appel au service total, avec plus d’intensité. (cath.ch/imedia/pad/mp)

Le pape et les cardinaux lors du consistoire d'octobre 2014 | © Flickr/Mazur/catholicnews.org.uk/CC BY-NC-SA 2.0
4 octobre 2019 | 10:27
par I.MEDIA
Partagez!