Le. cardinal Parolin, ici au Forum de Davos 2017, estime que la paix doit être un engagement de tous.  | © C. McCrickard/W.E.F.
International
Le. cardinal Parolin, ici au Forum de Davos 2017, estime que la paix doit être un engagement de tous. | © C. McCrickard/W.E.F.

La paix requiert un engagement de tous

30.11.2018 par I.MEDIA

″La paix est un bien qui doit être demandé pour tous, même pour ceux qui ne le méritent pas″, a déclaré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d′Etat du Saint-Siège, le 29 novembre 2018 lors d′une conférence à l′UNESCO à Paris.

Le cardinal Parolin s′exprimait à l’UNESCO à l′occasion d′une conférence sur un prêtre italien, le Père Primo Mazzolari (1890-1959), connu notamment pour avoir été résistant pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa pensée et son action peuvent aider à construire la “civilisation de l’amour”, a ainsi expliqué le prélat. Les écrits du Père Mazzolari sont une source dans laquelle peuvent puiser chercheurs, intellectuels et hommes de bonne volonté.

En effet, la paix découle d′un dialogue possible à condition que les cœurs et les arsenaux [soient] désarmés, a expliqué le cardinal Parolin. C’est pourquoi, il en dépend de l’engagement de tous les hommes de bonne volonté à vivre l′histoire avec amour. Dans cette perspective, l′éducation est primordiale et ne devrait jamais être considérée d′un point de vue utilitaire mais bien comme la transmission d′une sagesse. (cath.ch/imedia/pad/bh)


Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican | © Jacques Berset

Le cardinal Parolin déplore l’hostilité envers le magistère du pape

Notre-Dame a été gravement endommagée par un incendie survenu en avril dernier. | © B. Hallet

Mgr Follo rappelle la dimension cultuelle de Notre-Dame de Paris

Actualités ›