Suisse

La Plateforme du dialogue interreligieux du canton de Vaud condamne les attentats au Sri Lanka

La Plateforme du dialogue interreligieux du Canton de Vaud a condamné fermement les attentats terroristes perpétrés au Sri Lanka le dimanche de Pâques, 21 avril 2019.

La Plateforme exprime sa sincère compassion pour les victimes et leurs familles, s’adressant en particulier à la communauté tamoule, qui célèbre habituellement à la basilique Notre-Dame de Lausanne, affirme l’association dans un communiqué du 25 avril. Elle réitère son espoir en un monde «où les communautés religieuses parviendront à construire des ponts entre elles ainsi qu’entre les peuples et contribueront à la paix sociale et religieuse partout dans le monde.»

Spirale de violence

Les attaques suicides ont visé trois églises chrétiennes, ainsi que trois hôtels dans différents lieux du Sri Lanka. Revendiquées le 24 avril par l’organisation djihadiste Etat islamique, elles ont prétendument été perpétrées en représailles à l’attaque de deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019. Un extrémiste de droite avait tué une cinquantaine de fidèles qui assistaient à la prière du vendredi. Le bilan des attaques au Sri Lanka était, le 25 avril, de 359 morts.

La Plateforme du dialogue interreligieux du canton de Vaud, créée début 2019, regroupe les autorités de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), de l’Eglise catholique romaine dans le canton de Vaud (FEDEC-VD), de la Communauté israélite de Lausanne et du canton de Vaud (CILV), des Eglises anglicane et catholique chrétienne (FACCV), de l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM) et de la Fédération évangélique vaudoise (FEV). (cath.ch/com/rz)

Les responsables des communautés composant la Plateforme de dialogue interreligieux du canton de Vaud | © EERV – Gérard Jaton
25 avril 2019 | 09:51
par Raphaël Zbinden
Partagez!