La prière «donne de l’oxygène à la vie», a déclaré le pape François le 9 janvier 2022 © Vatican Media
Vatican

La prière maintient «la lumière du cœur allumé», lance le pape

«Ne permettez pas à votre cœur de devenir paresseux et à votre vie spirituelle de se ramollir dans la médiocrité», a déclaré le pape François lors de l’Angélus le 28 novembre 2021. Le pape a ensuite évoqué le drame des migrants.

La prière permet de maintenir «la lumière du cœur allumée», a souligné le pape François. Il a mis en garde contre le risque de devenir un de ses «chrétiens endormis qui prient comme des perroquets. Il y en a beaucoup», a-t-il regretté. 

«C’est une vie triste», a déploré le pontife, que celle de celui qui a un «cœur paresseux», qui «regarde vers l’intérieur et pas vers l’horizon». Ce genre de chrétiens, a-t-il insisté, ont tendance «à poursuivre les choses par inertie et à rester indifférent à tout sauf ce qui [les] arrange».

La prière, contre la somnolence spirituelle

La prière, a expliqué le pape François, doit nous sortir de la «somnolence spirituelle». «Veillez et priez en tout temps», a-t-il exhorté en citant les Évangiles, invitant à ne pas se laisser appesantir par les «fardeaux de la vie» et à tomber dans l’acédie (manque de soin accordé à la vie spirituelle).

«C’est précisément dans les moments où tout semble fini que le Seigneur vient nous sauver», a expliqué le pape. Il a encouragé à «l’attendre avec joie même au milieu des tribulations, dans les crises de la vie et les drames de l’histoire».

La prière ravive l’enthousiasme quand il s’est refroidi et ramène à Dieu, au centre des choses, souligner le pape, qui a invité à ne pas négliger la prière, «même dans les journées les plus chargées», a souligné le pontife, qui a encouragé chacun à pratiquer «la prière du cœur, en répétant souvent de courtes invocations», telle que «Viens, Seigneur Jésus!», l’invocation de l’Avent.

Des migrants transformés en esclaves

A l’issue de l’Angélus, le pape François s’est aussi indigné du sort réservé aux migrants «rapatriés en Afrique du Nord, où ils sont capturés par des trafiquants qui les transforment en esclave». Il a notamment dénoncé le sort qui est réservé aux femmes et les tortures infligées aux hommes.

À quelques jours de son voyage à Chypre et en Grèce, le pontife a aussi eu un mot pour des migrants qui ont traversé la Méditerranée cette semaine «à la recherche d’une terre de prospérité et qui ont trouvé à la place une tombe».

L’évêque de Rome a enfin remercié toutes les institutions «qui sont engagées pour soulager leur souffrance». Et a lancé un appel «à tout ceux qui peuvent résoudre le problème, en particulier les autorités militaires et civiles». Il leur a demandé de combattre l’instrumentalisation de la situation actuelle et de trouver des solutions qui respectent l’humanité des migrants. 

Écouter les témoignages des migrants

Le pape François a aussi fait référence à l’audience qu’il a accordée la veille aux participants du Festival Giàvera, une association italienne qui favorise le dialogue entre les peuples par l’art, le débat et les témoignages lors d’un festival organisé en Vénétie. Plus de 40 associations travaillant avec des migrants participent à cet événement qui se tient pendant le mois de juillet.

Lors de cette rencontre, le pontife avait reconnu que les migrations était un problème «très complexe»: «Malheureusement, il existe des groupes criminels qui en profitent». Il avait aussi dénoncé leur exploitation dans les conflits géopolitiques. «Ils cessent alors d’être des personnes et deviennent des numéros», s’était-il indigné.

«Il y a plus que jamais besoin de lieux où les visages, les histoires, les chants, les prières et l’art des migrants sont mis au centre», avait déclaré à ses hôtes le pape François. Demandant de ne pas «cacher ou ignorer les difficultés» liées aux migrations, il a appelé à écouter les migrants, les plus à même d’en témoigner. (cath.ch/imedia/cd/bh)

La prière «donne de l’oxygène à la vie», a déclaré le pape François le 9 janvier 2022 © Vatican Media
28 novembre 2021 | 14:12
par I.MEDIA
acédie (2), Angélus (175), Migrants (290), pape Francois (199), Prière (151)
Partagez!