Suisse

La revue choisir «autopsie» la crise du Covid

Quel impact du Covid-19 sur notre société? Que ce soit dans le domaine de l’économie, de l’environnement, de la politique ou encore de la religion, la revue jésuite «choisir», basée à Genève, interroge des spécialistes sur les conséquences de la crise sanitaire pour notre monde.

Dans l’édition octobre-décembre 2020 de «choisir», le théologien dominicain Philippe Lefebvre analyse la perception de la pandémie en tant que «signe venu de Dieu?». Prenant référence de la Bible, il pose notamment la question de ce qui fait le «signe».

Egalement dans le domaine spirituel, François-Xavier Amherdt, professeur de théologie pratique à l’Université de Fribourg, explique à quel point la période est très révélatrice de nos conceptions ecclésiales et théologiques.

Quel éveil des consciences?

L’isolement et le changement de rythme imposés par le confinement ont amené chacun à se poser des questions essentielles. Le jésuite Étienne Grieu, géographe et recteur du Centre Sèvres, à Paris, revient, dans la revue trimestrielle, sur cette expérience sociétale et d’Église «qui fait écho à la mission du Christ, accomplie à Pâques».

La journaliste et théologienne genevoise Myriam Bettens, rappelle la chape d’indifférence qui s’est abattue sur le destin des migrants, rendus encore plus invisibles par le confinement de la planète au temps du coronavirus.

Mais «choisir» se penche aussi sur les bouleversements provoqués par le virus dans le fonctionnement de la société, les conceptions de la politique et de l’économie. Avec des réflexions entre autres de Martin Maier, secrétaire des affaires européennes du Centre social jésuite européen, et de l’économiste lyonnais Étienne Perrot. La question de l’éveil des consciences sur la protection de la nature est également traitée par le Vaudois Kevin Despond, étudiant en sciences de l’environnement. (cath.ch/com/rz)

Le coronavirus a brusquement changé la vie quotidienne de millions de personnes
1 octobre 2020 | 11:27
par Raphaël Zbinden
Partagez!