Nathan Hoppe et sa famille sont les lauréats de la Rose d'argent de Saint-Nicolas 2018 | DR
Suisse
Nathan Hoppe et sa famille sont les lauréats de la Rose d'argent de Saint-Nicolas 2018 | DR

La Rose d’argent de Saint-Nicolas 2018 décernée à une famille albanaise

10.12.2018 par Maurice Page

La Rose d’argent de Saint-Nicolas sera remise cette année à une famille orthodoxe d’Albanie. Cette distinction décernée par l’Institut d’études œcuméniques de l’Université de Fribourg (ISO), en Suisse et l’Institut des Églises Orientales à Ratisbonne/Istanbul honore son engagement au service de la mission et de l’oecuménisme.

La famille Hoppe. Nathan, son épouse Gabriela ainsi que leurs trois enfants Tristan, Katherine et Daniel sont missionnaires en Albanie. Nathan a été envoyé il y a plus de 20 ans par le “Centre Missionnaire Orthodoxe“ aux Etats-Unis. Sa première épouse, Lynette, est décédée d’un cancer après quelques années en Albanie. Avec sa deuxième épouse d’origine albanaise Gabriela et ses enfants, Nathan s’engage inlassablement pour répandre la foi, surtout parmi les familles, indique un communiqué de l’ISO. L’Albanie a été particulièrement touchée par la propagande athée du régime communiste, qui a non seulement persécuté des chrétiens et détruit des églises, mais aussi privé les cœurs de tout espoir et du sens de la vie.

Engagé au niveau international

Nathan Hoppe est en outre engagé au niveau international dans de nombreux dialogues œcuméniques, notamment au sein de la Commission de dialogue théologique entre orthodoxes et catholiques, dans le dialogue avec les anglicans et avec la Fédération luthérienne mondiale. Il s’engage également dans d’autres formes de réseaux œcuméniques, comme le „Forum chrétien mondial“, qui met l’accent sur la communion dans la prière et le témoignage personnel, et l’Initiative orthodoxe de Lausanne (LOI), qui établit un pont entre le monde orthodoxe et le monde évangélique.

Distinction académique et ecclésiale

Pour les responsables du Prix, la famille Hoppe incarne de façon exemplaire l’idée de la Rose d’argent, comme distinction à la fois académique et ecclésiale, puisque la réflexion théologique ne porte ses fruits qu’en lien avec le témoignage personnel de vie de la communauté croyante.

La Rose d’argent de Saint Nicolas s’inscrit dans la tradition de la Rose d’or que l’évêque de Rome décerne depuis le XIe siècle, le troisième dimanche précédant Pâques (Laetare, dimanche des roses), aux personnes ou aux lieux qui ont rendu des services exceptionnels à l’unité de l’Église.

La remise de la Rose d’argent aura lieu le mardi 11 décembre, lors d’une cérémonie qui commencera à 15h15 dans la salle du Sénat de l’Université de Fribourg (Av. de l’Europe 20) et se poursuivra dans la chapelle de l’Université, avant un apéritif à 18h00. L’événement est ouvert au public.

Renseignements et programme : http://www3.unifr.ch/orthodoxia/de/news/news/

 


Monique et Noël Ruffieux sont mariés depuis près de 60 ans | © Raphaël Zbinden

Quand l'union catholique-orthodoxe fait la force

Mgr Felix Gmür (g.) et le pasteur Christoph Sigrist ont débattu des défis des Eglises dans le monde actuel | © Martin Spilker

A l'occasion de "l'année Zwingli", les Eglises appelées à s'engager dans le monde

Actualités ›