Vatican

La Roumanie recevra la visite du pape François du 31 mai au 2 juin 2019

Le pape François sera en visite apostolique en Roumanie du 31 mai au 2 juin 2019 et visitera les villes de Bucarest, Iaşi et Blaj, ainsi que le sanctuaire marial de »umuleu Ciuc, a indiqué Alessandro Gisotti, directeur ad interim du Bureau de presse du Saint-Siège, le 11 janvier 2019.

Au cours d’une audience privée au Vatican en mai 2018, le Premier ministre de Roumanie, Viorica Dăncilă, avait invité le pape François à se rendre dans son pays. Ce déplacement avait déjà été évoqué plusieurs fois dans la presse, et annoncé par des évêques roumains à I.MEDIA en novembre dernier.

Quelques semaines seulement après avoir foulé le sol de la Bulgarie et de la Macédoine au début du mois mai 2019, le Souverain pontife se rendra donc chez leur voisin du nord. Ce voyage, a déclaré le directeur ad interim du Bureau de presse, se fait à l’invitation des autorités civiles et catholiques de ce pays. Le programme précis sera publié «en temps voulu», a-t-il précisé.

Logo du voyage dévoilé

Le logo du voyage a par ailleurs été dévoilé. Il représente une foule, désignée dans le communiqué officiel comme «le peuple de Dieu» en Roumanie, marchant sous la protection de la Vierge Marie. On découvre également sur cette image aux couleurs rappelant celles du drapeau national – bleu, jaune et rouge – la devise du voyage dans la langue du pays : ‘Să mergem împreună‘ (‘Marchons ensemble’ en roumain). La Roumanie, est-il encore précisé, est souvent nommée «le jardin de la Mère de Dieu», selon une formule utilisée par le pape Jean Paul II (1978-2005) en 1999.

 

Visite d’un sanctuaire emblématique

L’évêque de Rome visitera ainsi un pays à majorité orthodoxe: plus de 80% de la population roumaine, tandis que les catholiques représentent 5%. Le pontife est notamment attendu dans la capitale, Bucarest, ville d’un peu moins de deux millions d’habitants, située dans le sud du pays. Il se rendra également à Iaşi, 4e ville la plus importante de Roumanie, en Moldavie roumaine, dans le nord-est.

Le pape visitera encore la Transylvanie, au centre du pays, avec une étape à Blaj et une autre dans le sanctuaire marial de »umuleu Ciuc. Cette petite ville est un important et ancien lieu de pèlerinage fréquenté par les catholiques roumains mais également hongrois.

2ème pape en Roumanie

Ce sanctuaire est devenu un lieu emblématique au 16e siècle après que les habitants ont refusé d’abandonner leur foi catholique et ont fait preuve de résistance face au protestantisme. Sortant vainqueurs d’une bataille le jour de la Pentecôte 1567, les résistants y ont vu un signe de l’attention de la Vierge Marie à leur égard. Depuis, les croyants se rassemblent dans ce lieu tous les ans à la Pentecôte. Cette année, le 9 juin.

Cette visite est la deuxième d’un pape sur le sol roumain, après le voyage du pape polonais en 1999. Il s’agit pour le pape François de son 6e déplacement hors d’Italie pour l’année en cours et représentera 30e voyage à l’étranger, jusqu’ici officiellement annoncé, depuis le début de son pontificat. (cath.ch/imedia/pad/gr)

Une église gréco-catholique unie à Rome (à gauche) à côté d'une église orthodoxe, en Roumanie | © Jacques Berset
11 janvier 2019 | 15:35
par Grégory Roth
Partagez!