Suisse

La Via Francigena fête ses 20 ans…en marchant

Le tracé de la Via Francigena, pèlerinage qui va de Cantorbéry à Rome en passant par la Suisse, fête en 2021 les 20 ans de son ouverture. L’événement est célébré par une grande marche qui arrive en Suisse le 23 juillet et qui a pour ambition de faire découvrir les atouts de beauté des lieux traversés.

Raphaël Farquet se réjouit de rejoindre les marcheurs qui passeront fin juillet la frontière suisse, à Vallorbe (VD). L’ancien garde suisse valaisan explique à cath.ch être un passionné de cet itinéraire qui relie la ville anglaise de Cantorbéry à Rome.

La Via Francigena est un pèlerinage européen de plus en plus populaire. Elle retrace l’épopée de l’archevêque Sigéric de Cantorbéry, qui partit pour Rome en 990 et qui laissa la description des 80 étapes de son trajet. Celui-ci traverse une partie de l’Angleterre, de la France, de la Suisse et de l’Italie.

Engouement pour le voyage de Sigéric

En 1997, l’Association international Via Francigena (AIVF) a été créée à Martigny (VS), pour redonner à la voie historique sa dimension européenne et la promouvoir en Suisse, en France et en Angleterre, où elle était totalement inconnue. La route a été officiellement ouverte en 2001. Aujourd’hui, l’Association européenne de la Via Francigena (AEVF), basée à Fidenza (Italie), se charge principalement de promouvoir cette route mythique.

Moins connue que celle de Compostelle, la Via Francigena connaît depuis ses débuts un engouement croissant, souligne Gaetan Tornay, vice-président de l’AEVF. Les statistiques montrent que l’augmentation de fréquentation a été à deux chiffres et que les pèlerins viennent du monde entier. Egalement ancien Garde suisse, le Valaisan appelle les personnes intéressées, à l’instar de son collègue Raphaël Farquet, à se joindre à la «grande marche» qui marque l’anniversaire du parcours.

La Via francigena traverse la Suisse romande de Sainte-Croix au col du Grand Saint Bernard | © Raphaël Zbinden

Les participants, partis le 15 juin d’Angleterre, se relaient pour marcher. Il s’agit surtout, outre de représentants des associations de promotion du tracé, de blogueurs spécialisés et d’experts des réseaux sociaux. Un vidéaste les accompagne également en vue d’un film sur le sujet.

Un grand potentiel touristique

«L’objectif est de sensibiliser les acteurs locaux au potentiel touristique de la voie», note Gaetan Tornay. Le directeur de l’office du tourisme du Pays du Saint-Bernard note que les communes traversées sont appelées à mettre en valeur leurs atouts de patrimoine et de beautés naturelles. Outre les offices du tourisme, il espère intéresser également les élus locaux. Lui-même participera à la marche sur les tronçons valaisans.

Suite à la crise sanitaire, le nombre de pèlerins a fortement diminué. Gaetan Tornay a cependant bon espoir que les pèlerins reviennent encore plus nombreux une fois les restrictions levées.

Il salue à cet égard l’intérêt renouvelé pour la Via Francigena du côté français. De nettes améliorations ont été apportées au parcours, ce qui facilite la vie des marcheurs, alors qu’une grande partie de la voie se trouve dans ce pays. (cath.ch/rz)

A l’occasion de cet anniversaire, cath.ch invite aussi les lecteurs à se replonger dans la série d’été réalisée en 2018, dans laquelle chaque rédacteur du portail avait raconté son expérience d’un tronçon du parcours en Suisse.

La Via Francigena longe le lac Léman | © Maurice Page
8 juillet 2021 | 15:48
par Raphaël Zbinden
pèlerinage (159), Tourisme (34), Valais (125), Via Francigena (16)
Partagez!