Les moines cisterciens de Mount Saint Bernard brassent la bière trappiste 'Tynt Meadow' |  © Mount Saint Bernard Abbey
International
Les moines cisterciens de Mount Saint Bernard brassent la bière trappiste 'Tynt Meadow' | © Mount Saint Bernard Abbey

L'Abbaye de Mount Saint Bernard brasse la première bière trappiste anglaise

24.09.2018 par Jacques Berset, cath.ch

Face à la difficulté de rentabiliser les activités de leur ferme, avec la baisse du prix du lait, les 26 moines cisterciens de Mount Saint Bernard, au coeur du comté rural de Leicester, au centre de l’Angleterre, se sont lancés dans la production de bière artisanale.

Leur “Tynt Meadow” vient d’être reconnue comme “trappiste authentique” par l’Association internationale trappiste (AIT).

L’abbaye de Mount Saint Bernard, fondée en 1835, a vécu longtemps de la vente du lait de sa ferme, mais avec la chute du prix du lait et les nouvelles exigences dans l’agriculture, les moines ont dû se résoudre à vendre leurs vaches en 2013. Ils se sont alors tournés vers le brassage de la bière pour assurer les revenus nécessaires à la survie économique du monastère.

Label de “trappiste authentique”

Toutes les activités (brassage, embouteillage, emballage) sont faites sur place par les moines. Mise sur le marché en juin 2018, c’est la première bière anglaise qui dispose de ce label, décerné le 17 septembre dernier par l’AIT et octroyé pour une période de cinq ans.

Deux autres bières ont également obtenu le même jour le label Authentic Trappist Product (ATP): la “Zundert 10”, de la brasserie néerlandaise de l’Abbaye Maria Toevlucht, à  Zundert, près de la frontière belge, et la “Scala Coeli”, également seconde marque de la communauté italienne de Tre Fontane, à Rome.

Douze bières trappistes dans le monde

Actuellement, six brasseries belges, deux néerlandaises, une autrichienne, une américaine, une italienne et une anglaise produisent des bières disposant du logo “produit authentique trappiste”.

Le label exclusif international Authentic Trappist Product (ATP) est octroyé aux diverses bières trappistes, mais d’autres produits peuvent en disposer, comme certains fromages, pains, liqueurs ainsi que des articles religieux. Pour pouvoir bénéficier de ce logo, le produit en question (bière ou autre) doit notamment être fabriqué dans l’environnement immédiat de l’abbaye et la production doit avoir lieu sous la supervision des moines ou moniales. L’AIT a été fondée en 1998 entre autres pour veiller à ce que le nom Trappiste ne soit pas usurpé.

L’Association internationale trappiste (AIT) rassemble actuellement vingt abbayes trappistes dans le monde, où les trappistes et trappistines gèrent et/ou produisent pour la vente une gamme variée de produits.  (cath.ch/be)

 

 

 


L’abbaye Saint-Michel de Pirchiriano dans le Piémont a inspiré le "Nom de la Rose" | wikimedia commons, Elio Pallard CC BY-SA 4.0

Italie: L'abbaye du "Nom de la rose" victime d'un incendie

La conseillère fédérale Doris Leuthard offre une "rose Doris" à Soeur Irene Gassmann | © Oliver Sittel

Argovie: l'abbaye de Fahr fête ses 888 ans avec Doris Leuthard

Actualités ›