Suisse

L'abbé fribourgeois Léon Chatagny est décédé

L’abbé Léon Chatagny est décédé le 11 juillet 2021 à 80 ans. Prêtre à Romont, il a découvert la pensée de Maurice Zundel au soir de sa vie. «L’important n’est pas de savoir ce qu’il y a après, mais d’être un vivant aujourd’hui», assurait-il récemment à propos de la mort.

Issu d’une famille d’agriculteurs avec onze enfants, Léon Chatagny naît en 1940 à Corserey (FR). La même année, son oncle, l’abbé Léon Chatagny, célébrait sa première messe solennelle à Corserey. Comme son oncle et son frère aîné Hubert – qui sera l’adjoint de l’évêque auxiliaire Gabriel Bullet –, Léon suit la voie de la prêtrise, passant par le collège Saint-Michel, à Fribourg.

Il rencontre Maurice Zundel pendant sa retraite diaconale. C’est son collègue de séminaire, Gilbert Vincent, qui s’arrange pour faire venir le prêtre mystique à l’Abbaye d’Hauterive afin qu’il prêche la retraite de ces futurs prêtres. Sur le moment, Léon Chatagny est impressionné par Zundel, mais sans pour autant être marqué, comme il le témoigne dans cet extrait vidéo de mauricezundel.com:

Ministère à travers le diocèse

Après son ordination sacerdotale, le Fribourgeois débute son ministère dans le canton de Neuchâtel. A la paroisse du Sacré-Cœur de La Chaux-de-Fonds, il est vicaire de 1967 à 1972, puis administrateur de 1972 à 1981. Il rejoint ensuite le canton de Vaud. Il occupe la fonction de curé, à la paroisse de Nyon, de 1981 à 1982, à la paroisse St-André de Lausanne, de 1982 à 1988, et à la paroisse de Payerne, de 1988 à 1997, avant de devenir curé modérateur pour les paroisses de Payerne, Granges-Marnand, Ménières, Fétigny, et doyen du décanat St-Etienne, de 1997 à 2002.

Dans le canton de Genève, il est curé in solidum au sein de l’Unité pastorale Nations – Saint-Jean, de 2002 à 2010. Dès la retraite en 2010, il revient dans le canton de Fribourg. Il est prêtre auxiliaire au sein de l’Unité pastorale Sainte Marguerite Bays, basée à Romont.

Redécouverte de Maurice Zundel

Il intègre un groupe de lecture des œuvres de Maurice Zundel, à l’initiative de son ami d’enfance, le docteur Francis Rime. «Il s’est imprégné des pensées de Zundel, de cette présence, de l’inhabitation de l’Esprit-Saint, etc. Léon arrivait à traduire des passages de Zundel pour relire les épisodes de sa vie, des bons comme des plus douloureux, et à les actualiser pour nous tous», détaille le docteur Rime.

A la veille de sa mort, sur son lit d’hôpital, la prière qui lui est venue est celle tirée du Psaume 62 (63): «Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube: mon âme a soif de toi», rapporte Francis Rime. Quant à son collègue de séminaire, l’abbé Gilbert Vincent, il dit de lui: «Léon Chatagny était le saint de notre groupe d’ordination».

L’abbé Léon Chatagny est décédé le dimanche 11 juillet 2021, dans sa 81e année et la 55e de son sacerdoce. L’Eucharistie et le dernier adieu sont célébrés le mercredi 14 juillet 2021 à 14h, en la collégiale de Romont. (cath.ch/com/gr)

L'abbé Léon Chatagny a découvert la pensée de Zundel au soir de sa vie | © Pierre Pistoletti – mauricezundel.com
13 juillet 2021 | 13:22
par Grégory Roth
Partagez!