L'abbé Parrick Rakoto a été plus d'une dizaine d'années en service dans le Jura pastoral | SCJP
Suisse

L’abbé Patrick Rakoto est décédé à Madagascar

C’est à Madagascar, son pays d’origine qu’il avait rejoint à l’automne 2020, que l’abbé Patrick Rakoto est décédé des suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC) dans sa 55e année, rapporte, le 28 septembre 2021, le service de communication du Jura pastoral. Le prêtre malgache a été en service durant plus d’une dizaine d’années dans la région.

Michel Monnerat, diacre récemment ordonné à Saint-Imier retient la douceur de ce prêtre toujours souriant, son sens de l’écoute : « Je peux dire que je ne l’ai jamais vu s’énerver ».

Alors qu’il est en étude à Rome dans les années 2000, l’abbé Abbé Patrick Hajanirina Rakoto découvre le Jura à l’occasion de plusieurs remplacements d’été à Courrendlin. En 2009, il s’installe à la cure de Vicques, dans le Val Terbi.

En 2012, il est appelé à Saint-Imier pour conduire la paroisse du Vallon. Après avoir séjourné dans une région catholique, le prêtre malgache a fait sa place dans un Jura bernois à majorité protestante.

Né à Madagascar, second d’une fratrie de trois enfants, Patrick Rakoto a été ordonné prêtre en 1993. Après quelques années d’activités pastorales dans des paroisses de son diocèse d’origine d’Antananarivo, il a eu l’opportunité d’aller étudier dans la Ville éternelle, à Rome, pour suivre une spécialisation en théologie morale.

Après une dizaine d’années de présence dans le Jura, l’abbé Patrick a été appelé au printemps 2020 par l’archevêque d’Antananarivo à rejoindre le corps professoral de l’Université Catholique de Madagascar à Antananarivo.

Gratitude envers le prêtre malgache

Le 8 septembre 2020, peu avant son départ, maintes fois reporté en raison de mesures sanitaires, les agents pastoraux avaient eu l’occasion de lui dire «au revoir» lors d’une célébration à l’église Saint-Marcel à Delémont. L’abbé Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral, avait exprimé sa gratitude envers le prêtre malgache.

Après un AVC, l’abbé Patrick a été hospitalisé le 16 septembre. Son état de santé s’est très vite péjoré, il a sombré dans le coma et il est décédé le samedi 25 septembre 2021, a précisé Michel Monnerat. (cath.ch/com/mp)

L'abbé Parrick Rakoto a été plus d'une dizaine d'années en service dans le Jura pastoral | SCJP
29 septembre 2021 | 10:07
par Maurice Page
Partagez!