Suisse

L'Action de Carême dit OUI à la révision de la loi sur le CO2

Après Caritas Suisse et les œuvres d’entraide protestantes, l’Action de Carême (AdC) a pris position le 27 avril 2021  en faveur de la loi sur le CO2  soumise au peuple suisse le 13 juin prochain. Il s’agit de s’engager dans l’intérêt des populations des pays du Sud, qui souffrent déjà cruellement des conséquences des changements climatiques

L’Action de Carême se prononce en faveur du « oui » lors de la votation du 13 juin. En collaboration avec Justice et Paix et oeco Églises pour l’environnement, Action de Carême publie une prise de position détaillée sur la loi sur le CO2.

La révision de la loi sur le CO2 pose les jalons d’une politique climatique plus efficace dès 2022. La loi applique systématiquement le principe de causalité et répartit équitablement le poids des mesures, puisqu’elle restitue à la population une grande partie de la taxe d’incitation sur le CO2. Les instruments qu’elle introduit constituent une étape importante de la lutte contre le réchauffement planétaire et de l’engagement pour la justice climatique. C’est pour cette raison que les organisations actives dans la coopération au développement la soutiennent énergiquement.

Oui à une taxe sur les billets d’avion

AdC salue également l’introduction d’une taxe sur les billets d’avion. La moitié de cette taxe sera restituée à la population sous la forme d’une bonification écologique, de sorte que la majorité de la population, qui ne prend pas ou peu l’avion, en tirera aussi parti.

La loi sur le CO2 oblige la Suisse à rendre ses flux financiers compatibles avec les objectifs de la politique climatique.

En disant « oui » à la loi sur le CO2, la Suisse peut s’engager sur la voie de la neutralité carbone et contribuer à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré.

Action de Carême s’engage en faveur de la loi sur le CO2 et des objectifs climatiques internationaux, car la catastrophe climatique touche particulièrement les personnes les plus démunies. Dans les projets des oeuvres d’entraide actives dans les pays du Sud, des dizaines de milliers de personnes souffrent déjà de l’augmentation dramatique des phénomènes climatiques extrêmes : cyclones, inondation des côtes et de longues périodes de sécheresse. Leur situation alimentaire, déjà précaire, se détériore de plus en plus. (cath.ch/com/mp)

Les incendies qui ont ravagé l'Australie ont été favorisés par le réchauffement climatique | © 80 trading 24/Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0
27 avril 2021 | 10:56
par Maurice Page
Partagez!