L'Amazonie au cœur des discussions de la Fondation Populorum progressio

L’Amazonie, à laquelle un synode des évêques sera consacré en octobre prochain à Rome, a été au cœur des discussions de la Fondation Populorum progressio pour l’Amérique latine qui se sont tenues à Bogota.

La Fondation a examiné à cette occasion de nombreux projets de développement profitant à la région panamazonienne. Les membres du conseil d’administration de la Fondation se sont réunis du 24 au 26 juin 2019 dans la capitale de la Colombie.

Une Fondation créée par le pape Jean Paul II

En octobre prochain, avec le synode sur l’Amazonie, tous les regards seront tournés vers cette région composée du Brésil, de la Bolivie, de la Colombie, de l’Equateur, du Pérou, du Venezuela, du Surinam, du Guyana et de la Guyane française. C’est également vers cette région d’Amérique latine que s’est portée l’attention des membres du conseil d’administration de la Fondation créée par le pape Jean Paul II en 1992.

Les 138 projets que la Fondation Populorum progressio a examinés sont issus de 17 pays d’Amérique latine, a indiqué le Saint-Siège. Dans la région panamazonienne, la Fondation a déjà développé pas moins de 638 projets ayant bénéficié à plus de 40 communautés indigènes, ainsi qu’à bon nombre de communautés rurales et afro-américaines. Outre l’Amazonie, un effort a été fait sur le Venezuela et l’Amérique centrale.

Pour un développement humain intégral

Ces projets concernent les différentes dimensions du développement humain intégral, comme la production agro-pastorale, artisanale et commerciale, mais aussi le développement de micro-entreprises ou l’installation d’infrastructures. Ou encore des activités de finance, de santé, d’éducation et de communication.

Le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère du Vatican pour le service du développement humain intégral et président de la Fondation, a participé à la rencontre, en compagnie de Mgr Javier del Río Alba, archevêque d’Arequipa, au Pérou. Ce dernier est président du conseil d’administration de la Fondation. (cath.ch/imedia/pad/be)

Au Brésil, les Indiens d'Amazonie sont dans le collimateur du gouvernement d'extrême-droite de Jair Bolsonaro | © Jacques Berset
3 juillet 2019 | 11:05
par Jacques Berset
Partagez!