Suisse

Lancement de la plateforme suisse contre la traite des êtres humains

Le Centre social protestant (CSP) Genève a lancé le 14 octobre 2020, avec trois autres organisations, un réseau national de lutte contre la traite des êtres humains, «la Plateforme Traite». La démarche a notamment pour but d’inviter la Confédération et les cantons à mobiliser des ressources supplémentaires contre ce fléau.

La plateforme est lancée à l’occasion de la Journée européenne contre la traite des êtres humains, le 18 octobre, indique le CSP dans un communiqué. Elle s’efforce de mettre en réseau les acteurs pertinents et de développer des actions politiques, de lobbying et des campagnes de sensibilisation contre le trafic humain. Les trois autres organisations fondatrices sont la «FIZ Fachstelle Frauenhandel und Frauenmigration», «ASTRÉE» et «Antenna Mayday Ticino».

Malgré les grands progrès réalisés dans la lutte contre la traite des êtres humains en Suisse, les centres d’assistance aux victimes de la traite constatent que ces dernières ne reçoivent pas toujours le soutien et la protection auxquels elles ont droit.

Trois récits de victimes

La «Plateforme Traite» invite donc la Confédération et les cantons à prendre un certain nombre de mesures pour mieux protéger les victimes en Suisse. Elle demande de garantir l’implication le plus tôt possible des organisations spécialisées dans l’identification, le conseil et la protection des victimes, mais aussi de garantir que leurs services soient financés. Les personnes exploitées à l’étranger et qui ont fui en Suisse devraient également avoir accès à un soutien et à une protection dans le pays. Pour les militants des droits humains, des ressources supplémentaires sont nécessaires pour sensibiliser les institutions et le public au phénomène de la traite.

Les organisations publient également une brochure contenant des recommandations aux décideurs politiques, avec trois récits illustrant les difficultés que les victimes rencontrent. (cath.ch/com/rz)

Il faut augmenter la protection pour les victimes de la traite humaine en Suisse (photo: pxhere)
15 octobre 2020 | 11:36
par Raphaël Zbinden
Partagez!