International

L’ancien nonce apostolique en France va être jugé

L’ancien nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura, fait l’information d’une citation directe pour «agressions sexuelles», rapporte la radio française Europe 1 le 23 juillet 2020. Ce qui ouvre à la tenue d’un procès devant le tribunal correctionnel de Paris à la mi-novembre. Le diplomate à la retraite, dont le pape a accepté la renonciation le 17 décembre 2019 dernier, est visé par les plaintes de quatre hommes, dont trois au moins lui reprochent des attouchements, ce qu’il conteste fermement.

Le Saint-Siège avait décidé de lever l’immunité diplomatique de Mgr Ventura le 8 juillet 2019, ouvrant à la possibilité d’un tel procès. Depuis lors, le nonce était revenu vivre à Rome en septembre, où il séjourne dans un bâtiment du Vatican bénéficiant de l’extraterritorialité.

Des peines pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison

Le prélat risque jusqu’à 5 ans de prison et 75’000 euros d’amende, des peines portées à 10 ans d’emprisonnement et 100’000 euros d’amende si des circonstances aggravantes sont retenues. Parmi elles, figurent les agressions sexuelles commises par personne ayant autorité, une éventualité qui pourrait concerner une des plaintes de ce dossier.

Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, confirme le 23 juillet que Mgr Ventura a bien été convoqué par le tribunal de Paris dans le cadre de l’enquête le concernant. Réaffirmant son innocence, le prélat «confirme sa confiance dans les autorités judiciaires françaises» et «continue à coopérer avec elles». (cath.ch/imedia/cd/rz)

Mgr Luigi Ventura était nonce apostolique en France depuis 2009 | Capture-écran
23 juillet 2020 | 16:55
par I.MEDIA
Partagez!