L'église arménienne de Kütahya, en Anatolie, d'après une carte postale d'époque | domaine public
International

L'antique église arménienne de Kütahya rasée

L’antique église arménienne de Saint Toros à Kütahya, en Anatolie été rasée par ses nouveaux propriétaires. Désaffectée depuis longtemps l’église, remontant au XVIIe siècle, servait de salle de cinéma ou de banquets.

La destruction de l’église de Kütahya est rapportée par la publication bilingue arménien turc Agos, citant des sources locales. L’église, selon les recherches historiques d’Arshag Alboyaciyan, l’église avait été reconstruite au début du XVII° siècle après avoir été détruite par un incendie. Elle était connue pour conserver une roche qui, selon des traditions locales, porterait l’empreinte du cheval de Saint Toros. Les femmes turques frappées de maladies avaient l’habitude de s’asseoir sur cette pierre qu’elles estimaient dotée de propriétés miraculeuses.  Elles demandaient aux prêtres arméniens de leur lire des passages de la Bible afin d’obtenir la guérison.

Avant 1915, quelque 4.000 arméniens vivaient à Kütahya et dans sa province. La cité comptait trois églises arméniennes. Après le génocide, les Arméniens de cette région enregistrés lors du recensement de 1931 n’étaient plus que 65. Au cours des décennies suivantes, les rares Arméniens de Kütahya se sont déplacés à Istanbul ou ont émigré à l’étranger.

L’église de saint Toros, avant d’être démolie, a été longtemps utilisée comme salle de projection pour des films ou pour la célébration de banquets de noces. Elle aurait dû être préservée de la démolition sur la base d’une disposition du Conseil pour la protection des biens culturels de la région de Kütahya. (cath.ch/fides/mp)

L'église arménienne de Kütahya, en Anatolie, d'après une carte postale d'époque | domaine public
29 janvier 2021 | 11:45
par Maurice Page
Arménie (84), Destruction (3), Turquie (93)
Partagez!