International

L'archidiocèse de New York publie une liste de 115 prêtres et cinq diacres abuseurs

L’archidiocèse catholique de New York a publié sur son site internet une liste de 115 prêtres et cinq diacres auteurs d’abus sexuels sur mineurs ou de pédopornographie. Dans une lettre pastorale pour la période de Pâques, le cardinal Timothy Dolan parle de «la honte qui s’est abattue sur notre Eglise» en raison de ces actes.

L’archevêque de New York écrit «pour demander pardon encore une fois pour les manquements des membres du clergé et des évêques qui auraient dû assurer la sécurité de nos jeunes, mais qui ont plutôt trahi la confiance placée en eux par Dieu et par les fidèles».

«Je vous écris aujourd’hui, poursuit le cardinal Dolan, parce qu’après avoir entendu de nombreuses victimes-survivantes, beaucoup d’entre vous et de nombreux prêtres, j’ai décidé de publier une liste complète de tous les membres du clergé archidiocésain accusés de façon crédible d’abus sexuels sur des mineurs ou qui ont fait l’objet d’une réclamation présentée au Programme indépendant de réconciliation et d’indemnisation de l’archidiocèse et qui avait été jugé admissible pour recevoir une indemnité». Cette liste est maintenant publique à l’adresse https://archny.org/list, signale le cardinal Dolan sur le site de l’archidiocèse.

Une véritable «épidémie»

Au cours des derniers mois, d’autres diocèses et des congrégations religieuses avaient déjà publié des listes correspondantes de noms et des rapports sur les abus, montrant l’ampleur de cette «épidémie» qui a créé pour l’institution un sérieux problème de crédibilité. Les défenseurs des droits des victimes, les fidèles et le public à travers le pays attendaient cette publication de la part de l’archidiocèse de New York, centre de gravité de l’Eglise catholique aux Etats-Unis.

L’archidiocèse de New York est l’une des plus grandes communautés catholiques des Etats-Unis, comprenant Manhattan, le Bronx, Staten Island et plusieurs comtés au nord de New York City. On estime à 2,8 millions le nombre de catholiques, avec près de 300 paroisses et plus de 200 écoles.

La plupart sont défroqués ou déjà morts

Avant l’archidiocèse de New York, ceux de Newark, Hartford et Brooklyn avaient déjà publié  leurs propres listes cette année. En février 2019, le diocèse de Brooklyn, qui comprend également le Queens, a nommé plus de 100 prêtres accusés. La province jésuite qui comprend New York a également identifié des prêtres accusés, dont beaucoup avaient servi dans les écoles de l’Ordre sur le territoire de l’archidiocèse.

La plupart des prêtres et diacres sur la liste de l’archidiocèse de New York ont été défroqués ou sont déjà morts. Sur cette liste figure Theodore E. McCarrick, l’ancien cardinal qui était l’un des dirigeants les plus en vue de l’Eglise à être accusé d’abus et qui a été renvoyé de l’état clérical le 15 février 2019. En juin 2018, le pape François lui avait interdit de célébrer publiquement son ministère avant d»«exiger, en juillet de la même année, sa démission du Collège cardinalice.

Les abus se raréfient

La plupart des abus allégués ont eu lieu entre les années 1950 et 1990, selon un graphique fourni par l’archidiocèse. L’archidiocèse a également déclaré que depuis la révision de 2002 des pratiques de l’Eglise concernant les plaintes pour abus, seuls deux cas avaient été jugés crédibles. La liste des membres du clergé accusés d’abus sexuels a également été publiée par Catholic New York, le plus grand journal catholique des Etats-Unis, et dans les paroisses où le prêtre accusé avait été affecté.  (cath.ch/nyt/archny.org/be)

Le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York (photo flickr Hudson Institute CC BY 2.0)
29 avril 2019 | 14:39
par Jacques Berset
Partagez!