Vatican

L’aumônier du pape appelle à «vider» le camp de réfugiés de Lesbos

«Combien de personnes doivent mourir pour que nous bougions enfin?», s’est indigné le cardinal Konrad Krajewski, aumônier apostolique, dans les colonnes du Corriere della Sera du 9 septembre 2020. À la suite de l’incendie qui a frappé le camp de réfugiés de Moria, sur l’île de Lesbos (Grèce), la nuit précédente, il a appelé à la fermeture de la structure et à l’accueil des réfugiés sur le continent européen.

En avril 2016, le pape François s’était rendu dans le camp de réfugiés de Moria, sur l’île de Lesbos, qu’il avait décrit comme un «Lager» ( en référence aux «Konzentrationslager», camps de concentration en allemand) européen – appelant le Vieux continent à prendre ses responsabilités. Présent lors de ce voyage, le cardinal Krajewski était retourné sur l’île en décembre 2019 pour permettre à 33 migrants, dont 14 mineurs, de s’installer en Italie.

«La politique tue les gens»

Réagissant à l’incendie qui a ravagé le camp de Lesbos abritant près de 12’000 réfugiés dans la nuit du 8 au 9 septembre, l’aumônier du pontife s’est dit très choqué par l’annonce du maintien de la structure: «Combien de personnes doivent mourir pour que nous bougions enfin? (…) Il y a des pays européens qui seraient prêts à accueillir, les paroisses sont prêtes, tant de gens sont prêts», a-t-il expliqué, appelant à «vider» le camp.

Le prélat a déploré l’absence de volonté politique. «La politique tue les gens» parce qu’elle est «une politique inhumaine, contraire à toutes les valeurs européennes». «Ces personnes sont déjà entrées en Europe. Mais l’Europe, avec leurs droits, piétine l’espoir», a-t-il affirmé.

Le Polonais a réfuté totalement l’argument selon lequel il n’est pas possible pas d’accueillir les milliers de migrants du camp grec: «Cela ne coûterait rien: les familles que nous avons accueillies en Italie n’ont rien coûté à l’État, une simple signature suffisait». (cath.ch/imedia/cd/rz)

Les réfugiés de Lesbos vivent dans des conditions très précaires | © Croix-Rouge/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
10 septembre 2020 | 14:40
par I.MEDIA
Grèce (39), Lesbos (39), Migrants (251), Réfugiés (335)
Partagez!