Anne-Catherine Reymond, de la commuanuté Sant'Egidio, et Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion, lors d'une conférence sur les 'couloirs humanitaires' pour les réfugiés | © Jacques Berset
Suisse
Anne-Catherine Reymond, de la commuanuté Sant'Egidio, et Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion, lors d'une conférence sur les 'couloirs humanitaires' pour les réfugiés | © Jacques Berset

Lausanne: la Communauté de Sant’Egidio célèbre ses 50 ans le 9 juin

17.05.2018 par Jacques Berset, cath.ch

La Communauté de Sant’Egidio en Suisse célèbre le 9 juin 2018, à la Basilique Notre-Dame de Lausanne, les 50 ans de ce mouvement catholique italien né en 1968 à Rome et qui a essaimé dans une septantaine de pays. Les axes fondamentaux de ce mouvement chrétien engagé dans le dialogue œcuménique et interreligieux dans “l’esprit d’Assise” sont la prière, les pauvres et la paix.

La Communauté de Lausanne, la seule à ce jour présente en Suisse, fête le jubilé du mouvement, lors d’une célébration œcuménique de reconnaissance à la Basilique Notre-Dame de Lausanne le 9 juin à 13h00 en présence de Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège et membre de la Communauté de Sant’Egidio et du pasteur Martin Hoegger, “ami de longue date” de la communauté. Ce moment de prière sera suivi, dès 14h15, d’une réception festive à la salle Notre-Dame, avec les allocutions officielles d’Oscar Tosato, membre de la Municipalité de Lausanne, Cornelio Sommaruga, ancien président du CICR et diplomate, ainsi que des représentants des Eglises du canton de Vaud.

Les musiques du monde agrémenteront ce moment festif et le public pourra goûter des spécialités de leur pays préparées par des réfugiés syriens. Il pourra visionner des vidéos sur les engagements internationaux de la Communauté: sur les couloirs humanitaires, sur le programme DREAM 2.0 qui s’adresse aux femmes enceintes séropositives dans 11 pays d’Afrique, sur les engagements de Sant’Egidio pour la paix. Une exposition de photos illustrera les services de la Communauté de Sant’Egidio à Lausanne, dont la responsable est Anne-Catherine Reymond.

Né en 1968, au lendemain du Concile Vatican II

Sant’Egidio est une communauté chrétienne née en 1968, au lendemain du Concile Vatican II, à l’initiative d’Andrea Riccardi, dans un lycée du centre de Rome. Au fil des années, elle est devenue un réseau de communautés qui, dans plus de 70 pays dans le monde, avec une attention particulière aux périphéries et aux personnes périphériques, rassemble des hommes et des femmes de tout âge et de toute condition, unis par un lien de fraternité dans l’écoute de l’évangile et dans l’engagement bénévole et gratuit pour les pauvres et pour la paix.

En 1990 à Lausanne

En 1990, un groupe de jeunes lausannois a souhaité vivre la spiritualité et le style de vie des membres de la Communauté de Sant’Egidio. A Lausanne, l’histoire de la Communauté commence par la rencontre d’enfants qui avaient besoin d’aide scolaire et d’amitié dans le quartier populaire de la Bourdonnette. C’est le début d’un long chemin de service dans la ville.

A l’instar des quelque 75’000 personnes – catholiques mais aussi protestantes ou orthodoxes – qui font partie de cette Communauté aujourd’hui, les membres de Sant’Egidio et leurs amis se retrouvent régulièrement pour prier. C’est le centre de la vie communautaire et la source de la solidarité avec les plus pauvres et les marginalisés de notre monde: les migrants, les personnes âgées, les familles roms, les condamnés à mort… Les membres de la Communauté vivent cette solidarité au travers d’un service volontaire et gratuit, en cherchant à se faire proches et à faire famille avec ceux qui souffrent dans leur ville. (cath.ch/be)

 

 


La communauté albanaise en fête pour la bénédiction de la statue | © Panayotis Stelios

Lausanne: Mère Teresa rassemble la communauté albanaise

Une célébration oecuménique fêtera l'arrivée de la Lumière de la Paix, ici à Fribourg en 2016. | © Friedenslicht Schweiz

Fribourg et Lausanne accueillent la Lumière de la Paix

Actualités ›