Vatican

«L’Avent est un appel incessant à l’espérance», déclare le pape

«L’Avent est un appel incessant à l’espérance», a déclaré le pape François lors de l’Angélus, prononcé le 29 novembre 2020. «Au milieu des tempêtes de la vie», Jésus est un «Dieu-avec-nous» qui «n’abandonne jamais» l’humanité.

Le premier dimanche de l’Avent – période qui précède Noël – est aussi le premier jour de l’année liturgique pour l’Église catholique, a rappelé le pontife lors de la prière dominicale de l’Angélus. Il s’est exprimé depuis la fenêtre du Palais apostolique, s’adressant aux quelques pèlerins présents à cette occasion, malgré la pluie. L’Avent est un «temps fort» pour les chrétiens, leur a-t-il déclaré, un «temps d’attente et d’espérance».

«L’Avent est un appel incessant à l’espérance: il nous rappelle que Dieu est présent dans l’histoire pour la conduire à sa fin ultime et à sa plénitude», a affirmé le primat d’Italie. Cette période est l’occasion de comprendre que même «au milieu des tempêtes de la vie», le Seigneur est un «Dieu-avec-nous», a martelé le pontife. Proche dans les difficultés, le Christ n’abandonne jamais et libère des menaces de la vie.

Une attente confiante de Dieu

«La situation que nous vivons, marquée par la pandémie, génère chez beaucoup de gens l’inquiétude, la peur et le découragement», a reconnu l’évêque de Rome. Chacun dans sa vie connaît «des moments de déception, d’échec et de perplexité», car «la vie est faite de hauts et de bas, de lumières et d’ombres». Mais le risque, a-t-il averti, est de tomber dans le pessimisme, la fermeture et l’apathie.

«L’attente confiante du Seigneur nous fait trouver réconfort et courage dans les moments sombres de l’existence», a déclaré le successeur de Pierre. Cette disposition est rendue possible par la force de l’espérance. C’est le sens de l’Avent, de l’attente de la venue au monde du Christ, a-t-il souligné.

Le Christ ne déçoit pas notre attente

«Notre Dieu est le Dieu qui vient», a insisté le pontife, car il est à la fois celui qui est «venu à un moment précis de l’histoire», celui «viendra à la fin du monde et qui vient chaque jour». C’est un motif de joie: le Christ «ne déçoit pas notre attente!», s’est-il exclamé. (cath.ch/imedia/cd/rz)

L'Avent est un «temps fort» pour les chrétiens, a rappelé le pape François | © Grégory Roth
29 novembre 2020 | 15:37
par I.MEDIA
Angélus (151), Avent (46), Coronavirus (510), espérance (33)
Partagez!