Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE | © B. Hallet
International
Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE | © B. Hallet

Le 70e anniversaire du Conseil œcuménique des Eglises célébré à Amsterdam

21.08.2018 par Jacques Berset, cath.ch

Le Conseil œcuménique des Eglises (COE) célèbre son 70e anniversaire le 23 août 2018 à Amsterdam. Cette année jubilaire a été marquée par la visite du pape François au siège du COE à Genève, qui a donné une nouvelle impulsion à la collaboration œcuménique.

Fondée en 1948 dans la capitale des Pays-Bas, cette communauté fraternelle rassemble 350 Eglises membres représentant plus de 500 millions de chrétiens dans 110 pays. Si l’Eglise catholique romaine n’a jamais demandé son admission au Conseil œcuménique, elle collabore avec cette institution. (Voir ci-dessous)

Le pape François entouré du secrétaire général du COE Olav Fykse Tveit et de la présidente du Comité central du COE Agnes Abuom | © COE Albin Hillert

A l’invitation des Eglises membres du COE aux Pays-Bas, le pasteur luthérien Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, et sa présidente Agnes Abuom, participeront à un service œcuménique commémoratif. La cérémonie se déroulera dans la Nieuwe Kerk, l’église nationale des Pays-Bas, un édifice de style gothique du 15e siècle.

Pèlerinage de justice et de paix

De nombreux représentants de la communauté du COE seront également présents pour cet événement qui se déroule dans la patrie du pasteur Willem Adolph Visser’t Hooft, théologien réformé néerlandais, pionnier du mouvement œcuménique et premier secrétaire général du COE, de 1948 à 1966.

Dans le cadre de ce 70e anniversaire, l’Université théologique protestante (PTHU) d’Amsterdam organise un symposium sur le thème “L’hospitalité sur le chemin de la paix et de la justice”, le 23 août, à l’Université libre d’Amsterdam, la Vrije Universiteit Amsterdam. Les principaux orateurs invités sont la fille de l’archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu,  Mpho Tutu, directrice de la Desmond & Leah Tutu Legacy Foundation, et Kathleen Ferrier, ancienne membre du Parlement néerlandais.

Les jeunes au rendez-vous

Une “Marche pour la paix” à travers la capitale néerlandaise est également prévue le même jour. Elle partira du jardin de la cour de l’église protestante et se terminera sur place du Dam, au cœur de la ville. Cette marche sera le symbole du Pèlerinage de justice et de paix, qui constitue le fondement de l’action du COE.

Durant cet événement, les pèlerins marqueront des arrêts devant différents lieux de commémoration historiques particulièrement significatifs en matière de justice et de paix. Les événements du 23 août seront précédés d’un pèlerinage de jeunes, qui rassemblera des jeunes néerlandais et d’autres nationalités. L’occasion pour eux de vivre une expérience œcuménique.

Appel à l’unité et à la mission

Le 70e anniversaire du COE en 2018 est l’occasion de marquer tout ce qui a été accompli durant ces 70 dernières années de travail pour l’unité et l’action chrétiennes. L’événement permettra de réfléchir aux défis qui se présentent en tant que communauté d’Eglises répondant à l’appel de Dieu à l’unité, à la mission, à la justice et à la paix. Cette commémoration fait partie d’une série de célébrations pour les 70 ans se déroulant dans divers endroits du globe tout au long de l’année.

Dans le contexte du 70ᵉ anniversaire du COE, du Pèlerinage de justice et de paix et du Programme de développement durable à l’horizon 2030, un colloque international commémorera le 20ᵉ anniversaire de la fin de la Décennie œcuménique des Eglises solidaires des femmes (1988-1998).

Le COE, une communauté de 350 Eglises-membres représentant plus de 500 millions de chrétiens dans 110 pays | COE

Des Eglises présentes dans le monde entier

Les Eglises membres du COE sont présentes dans toutes les régions du monde et comprennent la plupart des Eglises orthodoxes (chalcédoniennes et orientales), ainsi qu’un grand nombre d’Eglises anglicanes, baptistes, d’institution africaine, luthériennes, mennonites, méthodistes, moraves, réformées, vieilles-catholiques, unies et indépendantes, ainsi que certaines Eglises évangéliques et pentecôtistes, l’Eglise apostolique assyrienne de l’Orient, les Disciples du Christ/Eglises du Christ, ainsi que la Société religieuse des amis (Quakers).

L’Eglise catholique romaine (ECR), la plus importante de toutes les Eglises non membres du COE, n’a jamais demandé son admission au Conseil œcuménique. Mais le COE entretient des liens étroits avec l’Eglise romaine, qui y collabore à titre d’observateur. Un Groupe mixte COE/ECR se réunit chaque année et les Commissions “Foi et Constitution” et “Mission et évangélisation” du COE comprennent des membres catholiques romains de plein droit. Un consultant catholique romain collabore avec le personnel du COE sur des questions missionnaires, tandis que le corps professoral de l’Institut œcuménique de Bossey compte un professeur catholique romain.

Dialogue fructueux avec l’Eglise catholique

Le 21 juin 2018, la visite du pape François au siège du COE à Genève, a été “une pierre milliaire marquant une nouvelle étape sur le chemin de l’œcuménisme”, selon le pasteur Olav Fykse Tveit. A la suite du Concile Vatican II, l’Eglise catholique romaine et le COE ont débuté une coopération et un dialogue fructueux qui n’ont cessé de se renforcer et de s’intensifier au fil des ans.

“Nous travaillons en collaboration avec le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, sous la direction du cardinal Kurt Koch (…) Nous sommes déterminés à aller plus loin avec vous et avec les autres représentants de l’Eglise catholique romaine. Nous espérons que cette journée inspirera beaucoup d’autres initiatives de collaboration dans le monde entier et dans de nombreux contextes différents”, a déclaré le secrétaire général du COE le 21 juin 2018. (cath.ch/coe/be)


La messe avec le pape a coûté deux millions de francs | © Bernard Hallet

La messe du pape à Genève ne laissera pas d'ardoise au diocèse

Le pape François | © Jacques Berset

Pape François: l’Avent, un temps pour ouvrir des "perspectives d’espérance"

Actualités ›