Suisse

Le Calendrier Saint-Paul

L’édition 2020 du Calendrier Saint Paul est disponible. Le journaliste Raphaël Pasquier, qui a choisi les textes en lien avec les lectures du jour, a souhaité tracer «Un itinéraire dans la foi, ‹pas à pas›». Une sélection qu’il a commencée il y a un an.

«Je propose un itinéraire dans la foi ‹pas à pas›, quotidiennement», explique le Bullois. L’auteur du Calendrier Saint-Paul propose, comme un chemin spirituel, un texte à lire quotidiennement pour méditer sur la foi. Il a sélectionné des extraits d’auteurs aussi variés que des références aux Pères de l’Eglise, des théologiens contemporains, des auteurs ou encore des blogueurs. Raphaël Pasquier a rassemblé un sacré aéropage à lire au quotidien: Edith Stein, saint Jean Paul II, Jean Guitton, le cardinal Kurt Koch, Gabriel Ringlet, Véronique Margron, entre autres, illustrent les lectures du jour. L’auteur a signé, quant à lui, la chronique du 17 février.

Mais le choix des textes se fait d’abord en fonction de la lecture du jour. «Pour cela, je puise dans mes recherches bibliographiques personnelles et dans les nombreux témoignages que mon métier de journaliste au Cendre catholique de radio et télévision (CCRT) m’a permis de recueillir». Et l’auteur de préciser qu’il souhaite offrir une réflexion pour nourrir le sens de la foi et dans une dimension œcuménique.

Tête chercheuse de méditation

Un travail long et minutieux qui débute un an avant la sortie du calendrier. «Je planche déjà sur l’édition de 2021», détaille Raphaël Pasquier qui se compare volontiers à une tête chercheuse de méditations. Parfois s’ajoute la question juridique des droits d’auteurs. Les recherches qui accompagnent la démarche nécessitent du temps supplémentaire. «Sans compter qu’extraire 1200 signes d’un livre, d’un article ou d’un blog, pour aboutir à une réflexion cohérente est parfois complexe».

Raphaël Pasquier, ancien journaliste catholique à la Radio suisse romande. | © CCRT

En 2016, l’ancien collaborateur du CCRT n’a pas réfléchi trop longtemps avant d’accepter la proposition des Sœur de Saint-Paul de reprendre la rédaction du calendrier, en 2016. Cette édition 2020 est la quatrième qu’il a rédigée. Il a du plaisir à donner des clés de lecture qu’il apparente à un couteau de survie dans une Eglise en crise qui remet notre foi en question, «vous savez, ceux avec la boussole, pour savoir où l’on va sur le chemin de foi».

Imprimé auparavant par les Sœurs de St-Paul, cette 140e édition est sortie aux éditions Saint-Augustin qui ont repris le flambeau il y a deux ans. (cath.ch/bh)

Le millésime 2020 est la 140e édition. | © St Augustin
7 octobre 2019 | 14:04
par Bernard Hallet
Partagez!