Mgr Philippe Barbarin, archevêque de Lyon  | © Jacques Berset
International
Mgr Philippe Barbarin, archevêque de Lyon | © Jacques Berset

Le cardinal Barbarin remettra sa démission au pape le 18 mars

14.03.2019 par I.MEDIA

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, sera reçu par le pape François en audience le 18 mars 2019 à 10h, a indiqué son diocèse sur Twitter le 14 mars. Condamné pour non-dénonciation d’abus sexuels, le cardinal français devrait remettre sa démission au cours de cette audience.

Le 7 mars, peu après l’annonce de sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels commis sur des mineurs par le Père Preynat, le cardinal Barbarin, 68 ans, avait annoncé son intention de se rendre “dans quelques jours” à Rome pour remettre sa démission au pontife. Selon Mgr Emmanuel Gobilliard, auxiliaire de Lyon, la date était fixée depuis le 28 février. Elle n’avait cependant pas encore été communiquée. Et ce, expliquait-il à l’agence I.MEDIA, afin que “le pape et le cardinal vivent ce moment paisiblement”.

Le pape a trois mois pour se décider

Le cardinal Barbarin ne devrait pas s’exprimer à l’issue de son tête-à-tête avec le Saint-Père. De plus, le pape ne devrait pas prendre immédiatement sa décision d’accepter ou non cette démission. En mai 2016, il avait ainsi considéré qu’accepter la démission de l’archevêque de Lyon avant la fin des procédures judiciaires “serait un contresens, une imprudence”. Or, la défense du cardinal Barbarin a annoncé son intention de faire appel de sa condamnation.

L’usage veut que le pape statue dans les trois mois suivant la présentation d’une démission. Habituellement, si rien n’est annoncé dans ce délai, c’est que la démission a été refusée. (cath.ch/imedia/xln/rz)


Le cardinal Philippe Barbarin répond aux questions de KTO | capture d'écran KTO

Cardinal Barbarin: "Un très grand choc nous a tous réveillés dans l'Eglise"

Mgr Philippe Barbarin, archevêque de Lyon | © Jacques Berset

Affaire Barbarin: le pape n'a pas totalement ignoré la justice française

Actualités ›