International

Le cardinal Schönborn ne présidera plus l'Eglise autrichienne

Le cardinal et archevêque de Vienne Christoph Schönborn démissionnera le 17 mars de son poste de président de la Conférence épiscopale autrichienne, qu’il a occupé durant 22 ans. Cet ancien père dominicain autrichien avait notamment enseigné la théologie à l’Université de Fribourg.

L’intéressé a confirmé sa décision le 2 mars à l’agence de presse autrichienne Kathpress. En automne dernier, le cardinal a expliqué qu’en vue de son 75e anniversaire, il en avait informé la Conférence épiscopale. Le cardinal Schönborn a repris la présidence de la Conférence épiscopale autrichienne à l’évêque diocésain de Graz de l’époque, Johann Weber, qu’il a occupée pendant 22 ans sans interruption.

La Conférence épiscopale doit donc élire un nouveau président lors de son assemblée plénière, qui doit être issu des évêques diocésains. Celle-ci se tiendra du 16 au 19 marsdans la maison d’éducation StMichael à Pfons, à 30 km au sud d’Innsbruck, dans le Tyrol. Outre l’élection d’un nouveau président, les universités et les facultés de théologie, le document post-synodal du pape «Querida Amazonia» et des questions politiques actuelles seront à l’ordre du jour.

Christoph Schönborn, ancien Père dominicain, avait notamment été professeur de théologie à l’Université de Fribourg. Théologien de valeur doté d’une solide expérience pastorale, il avait rédigé la version définitive du catéchisme universel. Ses nominations comme évêque auxiliaire de Vienne, puis archevêque de Vienne, avant celle de président de l’Eglise autrichienne ont toutes étés accueillies favorablement dans l’opinion publique autrichienne, comme dans les instances religieuses du pays. (cath.ch/kathpress/cp) 

Le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, présentera sa démission le 17 mars prochain, après 22 ans passés à la tête de l'Eglise autrichienne | © Flickr Catholic Church of England and Wales CC BY-NC-SA 2.0
3 mars 2020 | 16:00
par Carole Pirker
Partagez!