International

Le cardinal Marx renonce à la présidence de la Conférence épiscopale

Le cardinal Reinhard Marx renonce à la présidence de la Conférence des évêques d’Allemagne. Il ne se représentera pas pour un second mandat de six ans lors de l’assemblée plénière de printemps au mois de mars 2020. Agé de 66 ans, il veut laisser la place aux plus jeunes et se consacrer davantage au diocèse de Munich-Freising.

«J’aurais 72 ans à la fin d’un éventuel second mandat, et la fin de ma tâche d’archevêque de Munich et de Freising sera également proche», déclare le cardinal dans une lettre adressée à ses confrères, publiée le 11 février.»Je pense que ce devrait être le tour de la jeune génération».

Nouvelle élection en mars

Une nouvelle élection aura lieu lors de l’assemblée plénière de printemps, début mars à Mayence, de «Bien entendu, je continuerai à participer activement à la Conférence épiscopale et je m’engagerai tout particulièrement en faveur du Chemin synodal qui, à mon avis, a pris un bon départ,»écrit le cardinal. Il veut maintenant être à nouveau plus présent dans l’archevêché de Munich et de Freising, où un «processus de stratégie globale» doit être lancé.

Représentant de l’aile progressiste, le cardinal Marx est considéré comme l’un des hommes d’église les plus actifs en Allemagne. Au Vatican, à la demande du pape François, il est depuis 2013 membre du Conseil des cardinaux qui prépare la réforme de la curie. Spécialiste de la doctrine sociale de l’Eglise, il est en outre coordinateur du Conseil pour l’économie du Vatican. (cath.ch/kna/mp)

Le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich-Freising | Maurice Page
11 février 2020 | 12:02
par Maurice Page
Partagez!