Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican | © Jacques Berset
International
Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican | © Jacques Berset

Le cardinal Parolin déplore l’hostilité envers le magistère du pape

16.07.2019 par I.Media

Pour le cardinal Pietro Parolin, l’hostilité envers le magistère du pape François met en danger l’unité de l’Eglise. Cette attitude “inquiète beaucoup” le cardinal secrétaire d’Etat du Vatican, rapporte le journal local italien Buongiorno Rimini le 16 juillet 2019.

Le prélat italien s’exprimait dans une église de la municipalité de Viserba au cours d’une conférence intitulée ‘La prophétie du pape François à l’ère de la mondialisation de l’indifférence’.

Qui suit le pontife argentin sait que dans son magistère “tout tourne autour de l’œuvre de la grâce”, a observé le cardinal Parolin. Car l’actuel chef de l’Eglise catholique a conscience du pouvoir de la miséricorde du Père capable de susciter un “désir irrésistible” de rejoindre les démunis, y compris les plus éloignés.

Le pape, centre de l’unité visible de l’Eglise

A la question de savoir pourquoi le magistère pontifical suscitait autant d’hostilité, le cardinal Parolin a confié s’en inquiéter beaucoup. Cette hostilité “met en danger l’unité de l’Eglise dont le centre de l’unité visible est précisément le pape”, a-t-il alerté. “Il y a une marge d’appréciation, tout n’est pas magistère”, a-t-il relativisé appelant à savoir discerner.

Le cardinal Parolin a alors confié que le pape François lui avait assuré ne rien avoir contre ses contradicteurs mais vouloir “suivre l’Evangile”.

L’Evangile, toujours signe de contradiction

Pour le ‘numéro 2’ du Vatican, l’Evangile est en effet toujours un signe de contradiction, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Eglise.

Accusé de ne pas intervenir suffisamment auprès des chrétiens d’Orient, le secrétaire d’Etat s’est encore défendu: “Quand on ne communique pas, cela ne signifie pas que l’on n’agit pas”. “Il ne faut pas se laisser manipuler par les résumés que font parfois les journaux”. Le Saint-Siège, a-t-il assuré, travaille pour que dans les constitutions des pays, chacun puisse obtenir des droits et des devoirs citoyens qui ne se limitent pas aux droits religieux. (cath.ch/imedia/ah/be)


Pour le pape François, la vraie conversion doit toucher jusqu'au "fond des poches" | © Mazur/episkopat.pl

Pape François: la vraie conversion doit toucher jusqu'au "fond des poches"

Il sera question de la présence d'un représentant pontifical permanent au Vietnam. | © Flickr/R. Simmonds/CC BY-NC-ND 2.0

Un représentant pontifical bientôt nommé au Vietnam?

Actualités ›