Le cardinal Parolin, ici avec Mgr Félix Gmür, le président de la CES, a effectué un pèlerinage au Ranft avec les évêques suisses | © CES
Suisse

Le cardinal Pietro Parolin en pèlerinage au Flüeli-Ranft

Les membres de la Conférence des évêques suisses (CES) ont accueilli, le 7 novembre 2021, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, au Flüeli-Ranft (OW). Cette journée, veille du centenaire de la reprise des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la Suisse, fut l’occasion pour le cardinal d’effectuer un pèlerinage au Ranft, communique la CES.

Le programme du cardinal Pietro Parolin, s’est déroulé sous le signe de la visite aux trois plus importants lieux de pèlerinage en Suisse. À l’occasion de l’office solennel avec la communauté monastique d’Einsiedeln, le «numéro 2» du Saint-Siège a tenu à «entamer cette visite à l’occasion du centenaire de la reprise des relations diplomatiques entre la Confédération suisse et le Saint-Siège, ici, aux pieds de Notre-Dame d’Einsiedeln, la première des saintes patronnes de ce pays.»

«Ce sanctuaire et ce monastère sont un point de référence qui rayonne bien au-delà de la Suisse alémanique», a souligné le cardinal Parolin. Des endroits comme celui-ci, où nous nous abreuvons aux sources de l’Esprit, sont des oasis de paix qui nous permettent de redécouvrir la douce force de la prière et, de la sorte, de retrouver nos points de repère ainsi que la paix, a ajouté Mgr Pietro Parolin. Il a transmis«la bénédiction apostolique du pape François au peuple suisse, aimé du Saint-Père».

C’est dans la maison où ont vécu saint Nicolas de Flüe et son épouse Dorothée, que les membres de la CES ont rencontré, dans l’après-midi, le cardinal Pietro Parolin. L’invité avait demandé que la visite au lieu d’activité de Nicolas de la Flüe, à Flüeli-Ranft et à l’église de pèlerinage de Sachseln soit organisée comme un pèlerinage privé.

Le Cardinal était accompagné de Mgr Luciano Alimandi, Conseiller à la Secrétairerie d’État du Saint-Siège, et de Mgr Martin Krebs, Nonce apostolique à Berne. Après une courte visite de la résidence, le groupe s’est rendu en pèlerinage à l’ermitage du saint patron de la Suisse. Dans la chapelle supérieure du Ranft, le Cardinal s’est fait expliquer la signification de l’image de méditation du frère Nicolas avec la fameuse roue. Le pèlerinage s’est terminé dans l’église de Sachseln devant l’autel du tombeau du saint, devant lequel le cardinal s’est agenouillé pour une prière silencieuse.

Un échange personnel entre les évêques et le Cardinal secrétaire d’État s’est ensuite déroulé dans une auberge. Les évêques ont expliqué les aspects de la dévotion populaire et l’intense vénération de saint Nicolas et de son épouse Dorothée en tant que couple. Le Cardinal a exprimé sa gratitude pour l’accueil amical et sa joie de pouvoir poursuivre la rencontre à l’occasion de la visite ad limina de la Conférence des évêques suisses à Rome fin novembre. (cath.ch/ces/com/bh)

Le cardinal Parolin, ici avec Mgr Félix Gmür, le président de la CES, a effectué un pèlerinage au Ranft avec les évêques suisses | © CES
8 novembre 2021 | 18:03
par Rédaction
Partagez!