International

Le cardinal Sandri évoque sa «douleur» face au martyre des chrétiens coptes

Lors d’une rencontre, le 2 mars 2019, avec le patriarche copte orthodoxe Tawadros II, le cardinal Leonardo Sandri a fait part de sa douleur devant le martyre des chrétiens coptes.

Au lendemain de la commémoration du 8e centenaire de la rencontre entre saint François d’Assise et le sultan Al-Malik al-Kâmil, le préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales a poursuivi son voyage au monastère de Saint-Bishoy. Cet important monastère copte orthodoxe est situé dans la région désertique du Ouadi Natroun. Il y a rencontré Tawadros II, chef de l’Eglise copte orthodoxe.

Durant cet entretien, le cardinal a exprimé sa douleur devant les nombreux chrétiens coptes morts dans des attentats terroristes à répétition de ces dernières années. Il a également présenté la salutation du pape François au patriarche copte, évoquant «l’estime» du pontife pour celui-ci. Le cardinal Sandri a enfin rappelé au patriarche la récente signature du document ‘Fraternité humaine’ par le pape François et le grand imam de l’université d’Al-Azhar, Ahmed El-Tayeb à Abou Dhabi. Ce document, a-t-il déclaré, constitue un présage »d’espoir et de renouveau dans les relations entre chrétiens et musulmans».

Les difficultés de dialogue entre les chrétiens catholiques et coptes ont enfin été abordées durant cette rencontre. Le cardinal Sandri s’est dit persuadé que le chemin était bien engagé sur ce point.

Les coptes orthodoxes ont su donner «un vrai témoignage de foi et de charité, y compris dans les moments les plus difficiles», avait affirmé le pape François dans un message adressé à la communauté copte le 6 janvier dernier. (cath.ch/imedia/cg/mp)

Pape Tawadros II, chef de l'Eglise copte orthodoxe d'Egypte
3 mars 2019 | 14:19
par Maurice Page
Copte orthodoxe (9), Islam (329), Martyrs (79)
Partagez!