Vatican

Le cardinal Tagle nommé à la tête de l'Evanglisation des peuples

Le pape François a nommé, le 8 décembre 2019, le cardinal Luis Antonio Tagle, jusqu’à présent archevêque de Manille, aux Philippines, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. Celui-ci remplace  le cardinal Fernando Filoni nommé Grand Maître de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Le pape a accepté dans le même temps la démission du  cardinal Edwin Frederick O’Brien de son poste de Grand Maître.

Le cardinal Filoni, 73 ans, était préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples depuis mai 2011. Au moment de cette nouvelle affectation comme Grand Maître du Saint-Sépulcre, le haut prélat n’a pas encore achevé son second mandat à la tête de cet organe de curie de première importance.

La Congrégation pour l’évangélisation des peuples, fondée en 1622 sous le nom de Propaganda Fide, est chargée de la diffusion du catholicisme et de l’administration des affaires de l’Eglise dans les pays de mission. L’importance de ses responsabilités et l’extraordinaire étendue de son autorité et des territoires dépendant de sa juridiction ont valu au cardinal préfet chargé de cette congrégation le surnom de ‘pape rouge’.

Archevêque de Manille depuis 2011

La responsabilité de cette congrégation revient désormais à Luis Antonio Tagle, 63 ans. Le prélat en était membre depuis septembre 2014. Né le 21 juin 1957 à Manille, aux Philippines, Luis Antonio Tagle a été ordonné prêtre le 27 février 1982. Il devient alors directeur spirituel du séminaire théologique du diocèse d’Imus, avant d’en être le recteur. Il enseigne par ailleurs la philosophie et la théologie au Divine Word Seminary, au San Carlos Seminary, et à la Loyola School of Theology.

En 1998, il est nommé vicaire de la cathédrale de Notre-Dame del Pilar, et continue à enseigner et à tenir des conférences, participant notamment à la Conférence épiscopale nationale et à la Fédération des conférences épiscopales de l’Asie (Fabc), à l’occasion desquelles il s’illustre par ses qualités d’orateur, dans de nombreux pays.

En 1997, Jean Paul II le nomme membre de la Commission théologique internationale au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi et, en 1998, il participe à l’Assemblée spéciale pour l’Asie du Synode des évêques, en tant qu’expert. Le 22 octobre 2001, le Père Tagle est nommé évêque d’Imus, et reçoit l’ordination épiscopale le 12 décembre suivant. A cette période, il devient président de la Commission pour la doctrine de la foi au sein de la Conférence épiscopale des Philippines et du bureau de la Fabc pour les questions théologiques. Il participe aux synodes des évêques de 2005, 2008 et 2012, chaque fois élu membre du Conseil post-synodal.

Benoît XVI le nomme archevêque de Manille le 13 octobre 2011, faisant ainsi de lui le guide de près de 3 millions de catholiques. Luis Antonio Tagle est créé cardinal le 24 novembre 2012 à 55 ans. Considéré comme un très bon théologien, le cardinal Tagle accorde une grande importance aux nouveaux médias et incarne l’une des voix les plus représentatives de la communauté asiatique. Il est aussi président de Caritas Internationalis, depuis 2014.  (cath.ch/imedia/ah/mp)

Evangélisé par les pauvres
Avec son style à la fois espiègle et profond, le cardinal philippin Luis Antonio Tagle a participé récemment à un colloque tenu à Rome sur l’encyclique «Evanglii gauddium» du pape François. Evoquant l’envoi des disciples missionnaires l’archevêque de Manille a expliqué comment un vendeur de rue l’a évangélisé. Un jour, avec la voiture d’un ami, le prélat est arrêté au feu rouge. Arrive le vendeur de gâteaux, dont le chauffeur de l’ami a déjà refusé la marchandise. Comme le vendeur a reconnu le cardinal Tagle, il insiste avec des signes amicaux, devant la vitre fermée. Lassé, l’ecclésiastique descend la vitre et… se voit offrir un gâteau par le pauvre homme. «Je ne veux pas vous vendre un gâteau, je veux vous l’offrir».
Le cardinal est touché de sa gentillesse spontanée. «J’ai été évangélisé par un plus pauvre», dit-il, visiblement touché. Et son ami d’acheter des gâteaux, dont le montant est immédiatement partagé entre les vendeurs slalomant entre les voitures. «La vie ordinaire est le champ de l’évangélisation», complète le cardinal Tagle. BL

Le cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille est nommé préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples | © Bernard Litzler
8 décembre 2019 | 13:40
par I.MEDIA
Partagez!