International

Le Congrès eucharistique 2024 en Equateur

Le Congrès eucharistique international a été annoncée en 2024 à Quito, la capitale de l’Equateur. La prochaine édition de l’événement se tiendra, elle, en septembre 2021 à Budapest.

L’Equateur a été choisi pour abriter le 53e Congrès eucharistique international à l’occasion du 150e anniversaire de sa consécration au Sacré-Cœur de Jésus, a annoncé le 20 mars 2021 le comité pontifical chargé de l’organisation, rapporte Vatican News.

«Ce grand rassemblement ecclésial manifestera la fécondité de l’Eucharistie pour l’évangélisation et le renouvellement de la foi sur le continent latino-américain», ajoute le texte. Il précise que les préparatifs se poursuivent pour le prochain Congrès, qui se tiendra à Budapest du 5 au 12 septembre. L’événement devait avoir lieu initialement dans la capitale hongroise en automne 2020. Mais il a été reporté d’un an à cause de la crise sanitaire.

Lors de son voyage de retour d’Irak, le 8 mars, le pape François a annoncé qu’il se rendrait à Budapest pour la messe de clôture.

Rappeler la centralité de l’Eucharistie

Les premiers congrès eucharistiques sont organisés en France dans la seconde moitié du XIXe siècle, sous l’impulsion d’une laïque, Emilie Tamisier, soutenue entre autres par ses confesseurs, Antoine Chevrier et Pierre-Julien Eymard. L’initiative, qui veut répandre la dévotion à Jésus-Eucharistie, fait florès en France, en Europe, en Orient (Jérusalem en 1893), puis gagne progressivement les principales capitales du monde: Montréal (1910), Chicago (1926), Sidney (1928), Buenos Aires (1934), Manille (1937), Rio de Janeiro (1955) et ainsi de suite.

Les Congrès visent aujourd’hui à rappeler aux fidèles la centralité de l’Eucharistie, «source et sommet de la vie chrétienne». Ils drainent d’ordinaire de nombreux pèlerins et mobilisent toutes les forces vives des diocèses qui les organisent. (cath.ch/vaticannews/rz)

Quito, la capitale de l'Equateur, attend le Congrès eucharistique en 2024 | © DEZALB/Pixabay
21 mars 2021 | 17:13
par Raphaël Zbinden
Partagez!